jeudi 20 juillet 2017

Passer le cap de la trentaine de l'autre côté de l'Atlantique, entre rétrospection, pensées positives et belles surprises

jeudi, juillet 20, 2017

Le jour tant redouté est arrivé !

Après plusieurs mois à voir se rapprocher l'échéance fatidique, ça y est, j'ai finalement franchi le cap des 30 ans !!! C'était le 10 juillet dernier. 
Pas de retour en France possible pour les vacances d'été, du coup, c'est loin de ma famille et de mes amis que j'ai célébré cet anniversaire un peu spécial.
Bien sûr, 30 ans c'est encore jeune mais c'est un drôle de sentiment de se dire que l'on passe à la dizaine supérieure !
Et puis, avec les 30 ans vient une espèce de pression supplémentaire non palpable, pas vraiment explicable, mais bien là. Tout d'un coup, on ne sait pas trop pourquoi,  car finalement on n'a qu'un jour de plus que la veille, on se dit que le temps compte, presse même et on se pose tout un tas de questions. Situation professionnelle, perspective familiale tout y passe...

Mais heureusement, dans ces cas-là, il y a les bonnes copines, celles qui vantent les avantages de la trentaine : tu te connais mieux, tu sais ce que tu veux, tu gagnes plus d'argent qu'à 20 ans, tu es encore jeune mais tu as atteint une certaine maturité qui te donne confiance.... Bref, tu as toutes les cartes en main pour profiter un max de la vie !

J'ai 30 ans et alors...?

Alors  m★★de la pression sociale  et voyons le bon côté des choses !
Certes à 30 ans, il y a un paquet de choses que je n'ai pas encore construites, mais finalement la vie que je mène m'apporte bien plus que le confort et la sécurité que l'on s'imagine devoir avoir à 30 ans
Alors si je fais un petit bilan, je réalise qu'à 30 ans...
Je n'ai pas de CDI mais je ne cesse de développer mes compétences professionnelles et surtout de donner forme à de nouveaux projets et perspectives professionnelles
★  Je n'ai pas de maison, ni de bien à moi mais j'ai la chance de vivre l'expérience de l'expatriation et la découverte permanente d'un nouveau pays et d'une nouvelle culture...
★  Je n'ai quasiment jamais cotisé pour la retraite mais j'ai visité près de la moitié des Etats-Unis et de nombreux autres pays dans le monde. Ca ne payera certes pas mes soupes quand je n'aurai plus de dents mais ça remplira mes journées de beaux souvenirs.
★  Je n'ai pas encore d'enfant mais j'ai un chouette mari et un chat qui m'attend bien sagement à la maison quand je pars en week-end (le chat, pas le mari ;)

Finalement avoir 30 ans, c'est surtout se rendre compte que nos rêves et nos attentes de la vie changent. A 10 ans, je regardais des séries tv sur TF1 et pensais que la vie d'adulte c'était avoir une belle maison, une famille bien proprette et un boulot pour la vie. A 30 ans, je continue de construire ma vie et mes rêves et je réalise que tout est à faire !


Place à la fête

La partie la plus marrante dans le fait d'avoir 30 ans reste de le célébrer ! Et pourquoi pas à plusieurs reprises...
J'ai donc fêté ce passage dans la trentaine tout d'abord lors d'un week-end dans la région des ranches et des chevaux (située à 1h15 de chez nous au sud). Nathan m'avait fait la surprise et avait réservé, le week-end avant mon anniversaire, un B&B hyper mignon dans un ranch. Le cadre était magique : un bel appartement à la déco rustique, un petit porche qui donnait sur l'écurie, les poules qui venaient gratter à la porte... Un week-end très agréable rythmé par de bons repas et des balades dans le petit centre-ville commerçant de Soutern Pines.


30ans
30ans
30ans
30ans
30ans
30ans

Puis, le jour de mon anniversaire, nous avons fait un BBQ à la maison avec les copains et quelques jours plus tard, nous avons remis cela en version XXL chez mon amie Claire qui fêtait aussi ses 30 ans. Une belle soirée autour d'un énorme BBQ, des jeux d'extérieur dont une pêche aux canards grandeur nature dans la piscine gonflable (qui nous a aussi servi de bain de pieds  pour se remettre de la chaleur suffocante). Mais le clou de la soirée a été les animations : un petit feu d'artifice improvisé et le jeu des Pinatas dont l'une (la belle glace) faite entièrement par notre amie Barbora. Pour rappel, cette tradition mexicaine venue à l'origine d'Espagne consiste à frapper, les yeux bandés, un récipient suspendu à un arbre pour en libérer les trésors qu'il contient. C'est un jeu très répandu lors des anniversaires d'enfants aux Etats-Unis et nous avons beaucoup ri à frapper à l'aveugle nos proies jusqu'à ce qu'elles explosent et déversent des bonbons partout sur  l'herbe.

30ans
30ans
30ans
30ans
Et pour finir, voici la vidéo d'Abbi et moi s'acharnant sur la pinata avec une batte de baseball. On ne se moque pas...et n'oubiez pas qu'on avait les yeux fermés!



Si vous avez des questions, des remaques, des suggestions, RDV dans les commentaires pour poursuivre la discussion !





jeudi 13 juillet 2017

Rando et camping sauvage au coeur des Apppalaches avec un plâtre, check !

jeudi, juillet 13, 2017
AT


Cet article, est un mélange d'infos sur le célèbre sentier des Appalaches, de guide pratique pour devenir un pro de la randonnée et du camping sauvage dans la forêt et d'anecdotes insolites sur notre expérience sur le sentier avec un facteur limitant : moi et mon plâtre (photos à l'appui !).
Enjoy !!!

jeudi 6 juillet 2017

Nouveau thème, qu'est-ce qui se cache derrière le design d'un blog?

jeudi, juillet 06, 2017
blog


Vous l'aurez sûrement remarqué, Travels & Me a un nouveau look ! Sinon RDV sur la page d'accueil par ICI.
Après des heures de recherches du bon thème et de modifications du code html, j'ai enfin terminé, avec joie, le nouveau design du blog. Mais cela peut sembler assez abstrait quand on ne s'y connait pas du tout en graphisme.
Voilà pourquoi, aujourd'hui, je vous parle de l'envers du décor et je vous explique comment on construit le design d’un blog.


1-La plateforme

Tout d'abord, un blog est hébergé sur une plateforme (blogger, wordpress, canablog, overblog..).
Les plus connues étant blogger et wordpress. Si vous hésitez, il existe de nombreux sites qui comparent les différentes plateformes (par exemple sur celui-ci). Perso, j'ai choisi blogger qui appartient à google et est relativement simple à prendre en main. Wordpress est plus complexe mais aussi plus complet et offre davantage de possibilités d'évolutions et de modifications. Même si les étapes sont sensiblement les mêmes sur les différentes plateformes, je parlerai donc ici de mon expérience sur blogger.

2-Le thème

TEMPLATE

Une fois qu'on a choisi le nom de son blog, dessiné son logo et qu'on est prêt, il faut passer à la réalisation graphique. Cela se passe donc sur sa plateforme. Sur blogger, on peut, soit choisir un design (appelé thème) très simple, proposé d'office sur le site, ou on peut aller chercher sur le web des thèmes gratuits ou payants qui sont bien plus complets et visuels. Il existe de nombreux sites qui proposent des thèmes pour les différentes plateformes ; pour blogger, j'aime personnellement beaucoup Gooyaabi TemplatesOn parcourt les différents thèmes et on peut voir ce que cela donne en choisissant la démo (Live Preview). 
Il existe une infinité de thèmes :
* reponsive (adaptable sur Internet),
* avec sidebar (la barre sur le côté avec toutes les applications) ou sans,
* avec une colonne, plusieurs colonnes...,
* avec layout (la bannière d'images qui défilent) ou sans...
Bref, il faut bien réfléchir au moment du choix et vérifier que le thème choisit offre bien toutes les possibilités que l'on souhaite.

3-La personnalisation et le codage

Ensuite, on télécharge le thème choisi sur  blogger et c'est parti pour les modifications. Une fois téléchargé, on a bien un beau design comme sur Internet mais il va falloir, à présent, le personnaliser avec son logo, ses images, son menu...
Certains thèmes sont facilement modifiables depuis une rubrique spéciale de blogger appelée "Mise en page". Là, c'est relativement facile, il y a des rubriques pré-remplies et il suffit de télécharger les bonnes images et de rentrer les bonnes informations. C'est souvent de cette façon que l'on modifie le logo, le texte de présentation, les différentes applications (profil, réseaux sociaux...). 
Mais, pour certains réglages, comme la construction de son menu avec le nom et le lien des bonnes rubriques ou différentes modifications (changement de police, de couleur, de taille...), il va falloir mettre son nez dans le code html. Et là, ça se complique...
Je ne rentrerai pas dans les détails car ce n'est vraiment pas fun mais donnerai simplement un conseil :
un code html, quand on ne s'y connait pas en codage, c'est du chinois... Mais en faisant quelques recherches sur le fonctionnement du code, en  essayant de repérer où se trouvent les différents éléments, avec du temps et beaucoup de patience, on peut arriver petit à petit à faire des modifications du code. Perso, après la mise en place de 3 thèmes et des dizaines et des dizaines d'heures de brouillage au compteur, j'arrive maintenant à faire relativement facilement les modifications que je souhaite sur mon code (dans la mesure du possible, certaines modifications demandent de vraies compétences techniques).
code html



Mon astuce : 
Faire un clic droit de la souris sur un élément que j'aimerais modifier sur mon site, je vais dans «Inspecter» puis regarde comment s'appelle cette partie. J’essaye ensuite de la retrouver en faisant Ctrl F dans mon code html et je fais mes modifications. Bien sûr, il faut savoir comment modifier le code pour cela mais il y a des tas de tutos en ligne.

blog

Et voilà,  une fois le thème personnalisé, y a plus qu'à animer le blog et cela se passe à présent dans la partie « Article » où l'on écrit et met en forme les articles du blog.
Pourquoi changer de thème ?

Une fois qu'on a trouvé un thème que l'on aime et après tout ce travail de personnalisation, on essaye donc de le garder un moment, mais souvent, après quelques temps on a envie de changer. Pourquoi ?

 Parce que les tendances et les normes graphiques évoluent vite  et qu'on veut un design moderne et visuel
 Parce que son blog évolue et qu'on a besoin aussi de faire évoluer le design
 Parce qu'on a envie de changement, tout simplement !

Personnellement, j'ai eu envie d'un blog plus épuré, plus fluide. J'en avais marre de cette colonne sur le côté appelée sidebar qui est en fait un fourre-tout de toutes les applications (appelées widgets) possibles et imaginables. Je voulais quelque chose de visuel et fonctionnel, à la fois complet et léger.

Que pensez-vous donc de ce nouveau design ?
N’hésitez pas à laisser vos impressions dans les commentaires.

jeudi 29 juin 2017

Nouvelles des US : What's up in Juin ?

jeudi, juin 29, 2017
NOUVELLESDESUS


 "Nouvelles des Us"

Déjà un autre mois qui s’achève et donc un nouveau rendez-vous « Nouvelles des Us ». L’occasion de faire un petit bilan de ce qui s’est passé en juin.
Durant ces 3 premières semaines, j’ai pu parfaire ma géographie de l’Ouest américain avec un voyage de deux semaines dans le Sud de la Californie suivi de 10 jours en Utah. 3 semaines bien bien remplies dans le cadre de la réactualisation d’un guide touristique et de la création d’un autre. Au programme donc, des journées dédiées aux visites et activités dans le cadre de l’enquête de terrain et des soirées et matinées studieuses, en mode préparation de mon programme, prise de rendez-vous et écriture et, entre deux, dès que possible, un peu de blog et de travail pour ma société. Bref, un voyage intense tant au niveau du rythme pas toujours facile à tenir que des magnifiques découvertes qui ont ponctué mon parcours.

mercredi 21 juin 2017

Mon rendez-vous (presque manqué) avec Austin TEXAS

mercredi, juin 21, 2017
AUSTIN

Si je vous parle du Texas, vous avez sûrement un tas d'images qui vous viennent en tête : des paysages désertiques à perte de vue, des ranchs à foison, des cow-boys chaussés de Santiags, de la cuisine Tex-mex épicée, des salles de danse résonnant aux airs entraînants de country musique, des habitants sortant rarement sans leur arme... Bref, le tableau  est vite dressé.
Pourtant, si ces clichés collent bien à la peau du plus grand état américain, sa capitale est censée n'avoir rien en commun avec cet état d’esprit rétrograde et conservateur. 
Austin, c'est même  tout le contraire. Une bulle de fraîcheur, de progressisme, d'avant-garde écolo et artistique. C'est la ville des food-truck, de la musique live, des initiatives environnementales. C'est aussi là, entre autres, qu'a été créée la chaîne de produits Bio célèbre à travers tout le pays : Whole Food.

About


Rendez-vous sur Instagram @travels_and_me


INSCRIVEZ-VOUS


Pages

Rdv sur Instagram @travels_and_me