mardi 19 mai 2015

VIETNAM - Quelque part dans les montagnes de Dalat



dalat, vietnam, lac



Un long long voyage...

Après avoir visité le Sud et l’extrême Sud-Ouest du pays avec l’île de Phu Quoc, il est temps de remonter pour découvrir les nombreuses attractions touristiques qui se concentrent dans le centre et le nord du Vietnam.

Mais la journée démarre mal avec notre taxi qui n'arrive pas à l'heure prévue à l'hôtel pour nous conduire au port. Nous arrivons donc au bateau à l'heure du départ alors que les portes sont déjà fermées et que les matelos s'appretent à lever le pontont.

Bien sûr, on nous refuse l'entrée. Mais nous n'avons pas l'intention de louper le bateau!

Nous ne baissons pas les bras et continuons à demander aux employés de nous laisser rentrer mais ces derniers ne nous ne prêtent aucune attention et dans le même temps, nous essayons de retenir notre chauffeur fautif qui veut prendre la poudre d’escampette. La scène est épique!!!
Le bateau est finalement prêt à démarrer et nous n'arrivons pas à retenir davantage notre chauffeur.  Il ne nous reste plus qu'à essayer d'embarquer dans le prochain
bateau dans plus de deux heures quand soudain, un employé nous fait signe de monter. Miracle ! Nous n'avons pas droit aux sièges à l'intérieur dans la salle climatisée et sommes conduites avec un autre couple dans la même situation, dehors, sur le pont. Mais nous sommes tellement contentes d'avoir pu finalement embarquer que nous n'allons pas nous plaindre.
Cependant, nous ne sommes pas au bout de nos surprises... et la journée s'annonce longue, très longue…
Au bout d'heure grosse heure, nous approchons déjà des côtes alors que le trajet doit durer plus de deux heures...


Nous comprenons vite que nous n'arrivons pas au bon port.
L'agence nous a, semble-t-il, vendu un billet la veille, pour la mauvaise destination. Nous débarquons à Ha Tien sur la cote Nord-est. Il nous faudra donc bien plus de temps pour arriver dans la ville de Can Thô où nous pensons prendre un bus de nuit pour Dalat, notre prochaine destination.
Nous demandons  à la seule personne parlant anglais dans le port comment  rejoindre la gare routière allant à Can Thô et l’homme qui est un taxi-moto nous propose pour moins d'un euro de nous déposer à l'arrêt du bus qui nous mènera à destination. 

Chacune sur un taxi-moto, nous nous faisons conduire à une  toute petite station essence. 


Vietnam, Ha Tien


Vietnam, Ha Tien


Nous avons environ une demi-heure avant l'arrivée du bus, le chauffeur nous indique un endroit pour manger et patienter. Avec son aide, nous arrivons à commander des nouilles à emporter. 


Vietnam, Ha Tien

Vietnam, Ha Tien


Un trajet hors du temps

Nous voyons différents bus arriver et ne savons pas lequel prendre ; à plusieurs reprises notre chauffeur qui réapparaît de nulle part nous indique d’attendre encore un peu. Un peu plus tard, ce sera un autre homme qui nous signifiera que notre bus n’est pas encore arrivé. Étrange, nous sommes sous haute surveillance ! Finalement, notre chauffeur réapparaît, nous indique de monter dans le bus qui vient d’arriver et s’occupe du paiement. Il est possible qu’il ce soit pris une petite commission mais le prix nous semble correct et finalement nous nous en sortons plutôt bien car nous devrions rejoindre la ville de Can Thô à temps pour prendre notre bus de nuit.
Le bus dans lequel nous montons est en fait un vieux mini-bus vétuste dans lequel des sacs, valises, cartons et marchandises en tout genre sont entassés sur les sièges et dans les allées. Nous nous installons à l’arrière et débutons notre trajet de 5h00 rythmé par les secousses et les embardées folles de notre chauffeur qui ne semble pas supporter de rester derrière un autre véhicule.


Vietnam, Ha Tien

Vietnam, Ha Tien

Cependant, nous sommes vite stoppés… Au bout de quelques minutes, le bus s’arrête au bord de la route. Un policier monte à bord avec un grand sourire presque narquois et fouille par ci par là un sac, un siège... Un deuxième vient lui prêter main forte. Après quelques minutes de fouilles aléatoires et des moins rigoureuses, ils se dirigent vers la sortie. L'un d'eux hésite un moment. Suspens ! Va-t-il continuer sa fouille ? …Non !…  Ils descendent finalement.
Après cette drôle de scène, nous reprenons la route.
Le bus n’est pas des plus confortable mais l'expérience 100% authentique, on peut même fumer à bord. Ce trajet semble hors du temps.

Durant ces 5h, nous ne ferons qu'une pause dont nous nous serions bien passées. Alors que le ton monte entre un passager et le chauffeur, ce dernier s'emporte violemment, immobilise le bus au bord de la route et sort en claquant la porte laissant les passagers stupéfaits et interdits. Le chauffeur finit par remonter tout en continuant de hurler, il est au téléphone.
Nous nous inquiétons de le voir reprendre le volant, lui qui avait déjà une conduite agressive lorsqu’il était calme…
Il reprend finalement bien la route alternant entre de longs monologues énervés et des discussions tout aussi animées au téléphone. 
Nous finissons par arriver à Can Thô en fin d'après midi et achetons un billet pour le bus de nuit partant à 22h00. Nous avons en théorie 3 heures devant nous mais nous attendrons finalement encore près de 2 heures avant 
de monter à bord du bus de nuit. Cette journée est décidément interminable.
Nous sommes finalement soulagées de monter à bord du bus où nous passerons la nuit. Ce dernier est bien aménagé, sur trois rangées se trouvent des couchettes superposées où l'on peut, selon sa taille, quasiment s'allonger. Des couvertures et des bouteilles d'eau sont à disposition. Tout est pensé pour passer 

une bonne nuit, à l'exception que le bus s'arrête très régulièrement  pour faire descendre et monter des passagers, donc pas idéal pour les sommeils légers.

Dalat, jolie centre de villégiature:

Nous arrivons finalement à Dalat à 10h00 avec près de deux heures de retard mais heureuses d'en avoir finalement terminé avec cer horrible et interminable voyage depuis Phu Quoc!
Le bus nous dépose à la gare routière où nous prenons un taxi en direction du centre-ville. En chemin, nous découvrons le lac et les maisons coloniales qui font la réputation de la ville, ancien lieu de villégiature lors de l'occupation française.
Notre taxi nous dépose à l'hôtel Dreams conseillé par le guide du routard. Les charmants propriétaires offrent un accueil chaleureux à leurs hôtes en français dans leurs trois établissements tous situés dans la même rue. Les trois hôtels proposent un tarif entre 15 et 40 dollards, comprenant de confortables chambres dont certaines avec balcon, l'accés au jacuzzi et au sauna (entre 16 et 19h) et un excellent et très copieux petit-déjeuner. Un très bon plan à ce prix là!!!
Pour notre part, nous logeons au 151 rue Phan Dinh Phung.


Dalat, Vietnam, Dreams Hotel

Une fois installées, nous prenons une douche tant attendue après plus de 24h00 dans les transports et partons nous balader dans le centre-ville avant de nous rendre au marché couvert où nous déjeunons. 


Dalat, Vietnam

Dalat, Vietnam

Dalat, Vietnam

Nous nous posons dans la zone food et commandons des jus, brochettes, frites et nouilles aux différents stands que nous dégustons sur les jolies tables en bois de l'espace restauration.


Dalat, Vietnam, marché

Dalat, Vietnam, marché

Dalat, Vietnam, marché


Sur les hauteurs de la ville

Après une petite pause à l'hôtel, nous repartons visiter la ville. Nous marchons un long moment sur les hauteurs de la ville à la recherche du Palais d'Eté, résidence secondaire de Bao Dai descendant de la dynastie des Nguyen et dernier empereur du Vietnam. Même si nous avons parfois du mal à trouver notre chemin, la balade est très agréable.


Dalat, Vietnam

Dalat, Vietnam

Dalat, Vietnam

Dalat, Vietnam

Dalat est une grosse bourgade d'altitude bien plus calme que la plupart des villes vietnamiennes. On y ressent très fortement l'influence française de la colonisation avec ses nombreuses villas coloniales.
Les hauteurs de Dalat boisées et offrant une vue imprenable sur le centre-ville sont un endroit très plaisant.
Nous finissons par trouver le Palais d' Eté au bout d'un joli chemin arboré. Le bâtiment de style art-déco, n'est pas particulièrement beau mais est situé dans un bel environnement et la visite est agréable.


Dalat, Vietnam, palais d'été

Dalat, Vietnam, palais d'été

Dalat, Vietnam, palais d'été

Dalat, Vietnam, palais d'été

Dalat, Vietnam, palais d'été

Dalat, Vietnam, palais d'été

En redescendant vers le centre, nous nous arrêtons au célèbre hôtel, la Crazy House, réputé pour son architecture délirante.
On déambule dans les différents édifices proposant une version moderne, en béton, de cabanes dans les arbres et l’on passe de l'un à l'autre via de sinueuses passerelles offrant une vue incroyable sur la ville. Le lieu est totalement délirant et la visite en vaut vraiment le coup. Personnes ayant le vertige s'abstenir !!!


Dalat, Vietnam, crazy house

Dalat, Vietnam, crazy house

Dalat, Vietnam, crazy house

Dalat, Vietnam, crazy house

Dalat, Vietnam, crazy house

Dalat, Vietnam, crazy house

Dalat, Vietnam, crazy house
Dalat, Vietnam, crazy house

Nous terminons notre visite vers 18h00 et espérons rejoindre rapidement le centre-ville pour pouvoir nous prélasser un peu dans le jacuzzi avant la fermeture. Celui de notre hôtel étant ce jour indisponible, nous prenons nos affaires et filons au 4ème étage de l'autre hôtel Dreams le plus proche de chez nous.
L'endroit est très agréable. Sur la terrasse se trouve un sauna, un hammam et un jacuzzi. Après une journée éprouvante dans les transports, cette petite séance de détente est plus que la bienvenue.


Jacuzzi, dreams hotel, dalat, vietnam

Nous terminons notre journée dans un petit restaurant tout proche de l'hôtel où nous commandons un peu par hasard (la carte n'étant pas traduite et le personnel ne parlant pas un mot d'anglais), une super spécialité de pierrade. Le principe est simple, dans un chaudron des charbons chauffent une tuile sur laquelle nous faisons cuire, dans une épaisse couche d'huile, du porc et du poulet. Un régal !


dalat, vietnam

dalat, vietnam


Découverte des alentours

Balade en scooter

Le lendemain, après un excellent petit déjeuner de fruits frais, oeufs, jambon, vache qui rit, bacon et beurre de cacahuète, nous partons louer un scooter. 


dreams hotel, dalat, vietnam

dreams hotel, dalat, vietnam

La loueuse nous indique de bien garder le permis de conduire sur nous en cas de contrôle de la police et nous partons en direction du Nord Ouest vers la cascade de l'éléphant située à environ 25 km de Dalat. Nous avons préféré visiter les environs de façon indépendante plutôt que de prendre un tour comme on nous l' a souvent proposé la veille, option plus coûteuse et qui nous offrait moins de liberté. Après nous êtres trompées plusieurs fois de chemin, nous roulons enfin dans la bonne direction. La jolie route de montagne nous fait longer de splendides paysages dont de magnifiques carrières de terre rouge.


dalat, vietnam

dalat, vietnam

dalat, vietnam

dalat, vietnam

En descendant dans la vallée derrière, nous découvrons une magnifique pagode bouddhiste que nous visitons. 


dalat, vietnam

dalat, vietnam

Nous y rencontrons un  jeune moine qui nous conduit  à une table déjà dressée où se trouvent des plats de viande. Il tient visiblement à nous offrir le couvert mais nous sortons à peine de table et ne voulons pas remanger. Nous essayons de lui faire comprendre mais ce dernier est déjà parti nous chercher du riz. Il revient furtivement le déposer sur la table puis disparaît


dalat, vietnam

Nous attendons un moment mais il ne revient pas et nous décidons de lui laisser un mot pour le remercier et décliner l'invitation.
L'idée est bonne mais devant la feuille blanche cela se complique...Il ne parle pas anglais et nous ne parlons pas vietnamien !  Nous nous lançons dans un dessin en essayant de lui dire merci et de lui expliquer que nous avons déjà mangé ce matin et devons reprendre la route. Le dessin n’est pas très concluant, mais nous nous rassurons, c’est l’intention qui compte !


dalat, vietnam


Nous nous remettons ensuite en chemin.
Nous traversons de magnifiques paysages, un village et deux hameaux avant d'arriver à la cascade. 


dalat, vietnam

dalat, vietnam

La cascade de l'éléphant

Depuis Dalat, aucun panneau n'indique la cascade, nous pensons que c'est une volonté pour inciter les touristes à prendre des tours.
Une fois garé, l'accès se fait à pied par un sentier assez raide où il faut souvent crapahuter, d'où la nécessité de porter des chaussures de marche. En peu de temps, on rejoint la cascade qui est impressionnante et magnifique. On apprécie les projections d'eau très rafraîchissantes.


dalat, vietnam, cascade de l'éléphant

dalat, vietnam, cascade de l'éléphant

dalat, vietnam, cascade de l'éléphant

dalat, vietnam, cascade de l'éléphant

En remontant, on peut d'ailleurs s'en rapprocher en pénétrant dans une ouverture dans la roche. Sensations et douche garanties.

Des vers à soie au café

Après cette pause rafraîchissante, nous poursuivons notre balade.
Dans la direction du retour, nous nous arrêtons un peu plus loin dans une usine de soie où nous observons  la dextérité des ouvrières qui arrivent à une vitesse incroyable à récupérer les très fins fils de soie qui se  détachent des cocons de vers à soie bouillis pour les raccrocher aux bobines dont le mécanisme déroule la soie du cocon et la ré-enroule sur elle-même. Nous observons également l'habileté des brodeuses qui dessinent des tableaux entiers en fil de soie.
La visite même sans explication en vaut le coup.


dalat, vietnam, production de soie

dalat, vietnam, production de soie

dalat, vietnam, production de soie

dalat, vietnam, production de soie

Nous reprenons finalement la route et nous arrêtons encore un peu plus loin dans une plantation de café.


dalat, vietnam

dalat, vietnam

dalat, vietnam

La grosse maison en bois au bord de la route donne sur des champs de café et sur un petit lac. La spécialité locale est du weasel, un café produit à base d'excrément d'un genre de putois. Ce café, est le plus cher au monde, atteint déjà les 20€ pour 100 grammes. En digérant le fruit du café, les animaux sécrètent des sucs qui décuplent les arômes du café. Les graines sont ensuite, bien évidemment, lavées puis torréfiées.


dalat, vietnam, café

dalat, vietnam, café

dalat, vietnam, café

dalat, vietnam, café

Nous allons voir les animaux qui dorment paisiblement dans leur cage et admirons les plantations avant de remonter nous installer sur la terrasse qui offre une vue magnifique sur les montagnes alentours, la plantation et la jolie retenue d'eau. 
Nous commandons un café glacé et un moka weasel. Ce dernier est bon mais, sans être connaisseur, il est difficile d'en apprécier toutes les saveurs.  Nous passons un petit moment à profiter du cadre sublime et de la petite brise qui s'est levée,  puis reprenons la route.


dalat, vietnam, café

dalat, vietnam, café


dalat, vietnam, café

dalat, vietnam, café

dalat, vietnam, café

dalat, vietnam, café

Les lacs

Nous revenons à Dalat où nous nous dirigeons vers son joli lac de ville que nous n'avons pas encore eu le temps de visiter. L'endroit est très mignon et bien aménagé faisant parfois penser au lac d'Annecy. 


dalat, vietnam, lac

dalat, vietnam, lac

dalat, vietnam, lac

dalat, vietnam, lac

dalat, vietnam, lac

dalat, vietnam, lac

dalat, vietnam, lac

Nous en faisons le tour et nous arrêtons à plusieurs endroits pour prendre des photos appréciant le calme et la beauté du lieu. Nous empruntons ensuite une route qui nous amène  sur les hauteurs de la ville dans la direction opposée à celle que nous avions prise le matin.


dalat, vietnam, lac

dalat, vietnam, lac

dalat, vietnam, lac

Nous arrivons devant le monastère de Truc Lam que nous voulons visiter mais celui-ci à déjà  fermé ses portes.  Nous nous rendons alors vers le joli lac de Tuyen Lam juste un peu plus bas. La retenue d'eau est assez sauvage, encadrée de forêts et de montagnes. La lumière qui décline teinte le lac de magnifiques reflets multicolores. Le moment est magique.  


dalat, vietnam, lac

Nous admirons  un moment la vue puis reprenons la route pour éviter de rouler de nuit et rejoignons Dalat à temps pour une petite séance spa. Le jacuzzi de notre hôtel fonctionne à présent,  installées sur la petite terrasse, il offre une belle vue sur la ville. Le cadre est très agréable. 
Nous y passons un moment avant de dîner dans un petit stand de rue dans le marché de nuit où nous goûtons une spécialité  de nouilles,  bouillon et boulettes de porc.

Adresse:

Dreams Hotel- 15$ la chambre double  avec petit-déjeuner
151 rue Phan Dinh Phung


LA SUITE DE NOTRE VOYAGE, c'est par ici 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

About


Rendez-vous sur Instagram @travels_and_me


INSCRIVEZ-VOUS