jeudi 21 mai 2015

Notre petite île sur le Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

Après la visite de la ville de Ho Chî Minh, notre séjour se poursuit. Direction à présent le Mékong! 
Nous nous mettons donc en route pour la gare routière. 

La première partie de notre trajet jusque là est un jeu d'enfant mais les choses se compliquent dès que nous essayons d'acheter notre billet pour la ville de Vinh Long qui se trouve sur le delta du Mékong. Alors que nous faisons la queue au guichet en question, nous nous faisons doubler de tous les cotés. Nous devons jouer du coude à coude pour garder notre place mais les gens se faufilent, billets tendus, prêts à payer en premier. Après un moment de résistance, nous faisons comme nos voisins et billets en main interpellons le vendeur.


gare de l'Ouest de Mien Tay, Ho Chi Minh

Comme à chaque fois, nous nous faisons difficilement comprendre car les vietnamiens parlent très peu anglais mais finissons par obtenir nos billets après un long moment d'attente.
Parfait, le bus sera là dans une petite demi-heure, ce qui nous laisse le temps de trouver le bon quai.


La gare est très grande et il y a de nombreuses compagnies avec autant de points de départ. Nous finissons par trouver celui du Futabuslines. Le numéro du bus n'étant pas indiqué sur notre billet, nous demandons à un agent de la gare qui nous indique d'attendre au niveau du quai de départ. 

Les bus arrivent et repartent à intervalles réguliers et ne connaissant toujours pas notre numéro de bus, nous interrogeons tous les chauffeurs qui arrivent mais tous nous répondent de patienter sur le coté. Le temps passe et l'heure du départ prévu est bien loin. D'autres personnes dont des français attendent toujours comme nous le bus de 9h45. Une personne de la gare vient finalement à notre rencontre pour nous expliquer qu'en raison de grève, le bus ne viendra pas.

Elle nous propose de prendre un autre bus qui nous déposera à deux kilomètres de Vinh Long puis de faire le trajet restant en taxi.
Nous montons finalement, cinq minutes plus tard, dans le bus en question et après près d'une heure trente de retard, nous nous mettons finalement en route.
Le trajet dure environ trois heures et un taxi nous attend  à l'arrêt du bus, c'est la compagnie qui l'a réservé et  prend en charge la course. Finalement, tout s'arrange bien. Nous allons tous sur la petite île d'en face de Ving Long, An Binh et nous sommes cinq à aller dans la même chambre d'hôte, la Homestay & room Ngoc Sang, adresse du Routard oblige !


La jolie île de An Binh

Pour rejoindre la petite île, nous pouvons prendre le bac qui traverse en quelques minutes le Mékong pour une poignée de dongs  mais la famille qui tient la maison a proposé de nous y conduire gratuitement. Le taxi nous dépose donc au niveau du ferry où la propriétaire nous attend déjà.
Sacrée organisation !
Cette dernière appelle son bateau et, quelques minutes plus tard, nous montons tous sur la petite pirogue à moteur. 



Mékong, An Binh

Mékong, An Binh

Mékong, An Binh

Mékong, An Binh

Mékong, An Binh

Nous nous installons et traversons le fleuve jusqu'à une nappe de plantes aquatiques dans laquelle notre conducteur se fraye un passage pour accoster près des habitations. Une fois sur l’île, nous longeons un petit sentier bordé de maisons jusqu'à notre hébergement.
La Homestay & room Ngoc Sang est une belle maison donnant sur un mini-bras du fleuve avec une belle terrasse ouverte sur laquelle de nombreux hamacs semblent nous attendre. L'intérieur est mignon et les chambres très sommaires mais bien suffisantes pour quelques nuits. La douche et les sanitaires à partager sont aussi très simples mais propres.

Homestay & room Ngoc Sang, An Binh

Homestay & room Ngoc Sang, An Binh

Homestay & room Ngoc Sang, An Binh


Le prix d'environ 15€ comprend le petit-déjeuner et le dîner, une belle offre. Dans le frigo de l'eau et des bières fraîches peuvent être achetées, il suffit de les noter sur le tableau prévu à cet effet et de les régler à la fin.
Il est près de trois heures quand nous nous installons et bien que le dîner soit servi à 18h30, n'ayant rien mangé depuis notre petit-déjeuner, nous décidons de nous mettre en quête d'une collation.
Nous pouvons emprunter gratuitement des vélos et nous nous rendons ainsi au niveau de l'arrivée des ferrys là où, d'après la propriétaire, nous devrions trouver de quoi manger.


Nous apercevons des tables et chaises devant une jolie maison qui semble faire restaurant. Nous demandons à la veille dame qui est là si ils servent encore à manger.
Elle ne parle pas à mot d'anglais mais semble comprendre et nous fait signe que oui. Elle est bientôt rejointe d'un petit garçon et d'un papi portant un beau pyjama de satin sur des bottes de jardin en caoutchouc. Avec sa cigarette au bec, il a une allure incroyable !
Ce dernier insiste pour nous montrer les goyaves de son jardin et nous contournons la maison en compagnie du petit garçon pour voir le beau verger. 






Nous passons un petit moment à découvrir les différents fruits qu'ils cultivent et à faire connaissance avec le petit chat de la maison que le garçon nous présente. Le grand-père nous donne à chacune deux goyaves que nous retournons déguster dans la cour. Le goût ne nous enchante pas et nous déclinons gentiment les prochains morceaux que nous tend le vieil homme. Nous passons un moment avec le couple, le garçon et le chat autour de la table. Ils semblent tous très contents de notre présence.  La mamie nous embrasse la main et sur la joue, le garçon veut voir toutes les photos que nous prenons et le chat ronronne sur moi. 


An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

Finalement, nous comprenons qu'ils ne servent pas à manger mais nous demandent ce que nous voulons boire et nous commandons un coca. Nous sommes rejointes par le couple de français avec qui nous avons fait la route et qui passe par là. Nous  discutons un peu ensemble puis repartons. Le coca que nous réglons n'est pas donné mais nous avons passé un bon moment et nous repartons avec notre petit sac de goyaves....
Il est déjà tard et ne trouvant pas de restaurant pour manger, nous décidons d'acheter des cuisses de poulets grillées sur un petit stand dans la rue. 

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

Le poulet est enduit d'une sauce colorée excellente, nous dégustons notre petite collation avant de partir explorer l’île à vélo. Nous visitons tout d'abord un joli temple puis nous nous enfonçons dans les terres. 


An Binh, Mékong, temple


Nous empruntons des ponts qui nous permettent de rejoindre d'autres petites îles. La balade est magnifique, nous longeons de petits bras du Mékong et des habitations depuis lesquelles les enfants nous saluent sur notre passage. 

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

La végétation est luxuriante et, avec le soleil qui décline, la lumière illumine le Mékong. Nous finissons par rejoindre la maison vers 17h30,  le temps de prendre une douche et de se poser dans les hamacs avant le repas. A l'heure prévue, nous passons à table. L'ambiance est très conviviale. Nous nous attablons avec les autres visiteurs français et belges qui séjournent aussi dans la Homestay. 
Nous dégustons tout d'abord d’excellents petits nems aux légumes. Puis, le plat arrive. Il s'agit d'énormes poissons présentés à la verticale. 

An Binh, Mékong, nems


An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

Ce poisson du Mékong est une spécialité sur l'île. Nous le mangeons en wrap dans des galettes de riz avec des nouilles, de la salade et du concombre. Un régal ! Alors que nous sommes déjà bien calés, à notre étonnement, un second plat arrive.Nous découvrons de beaux morceaux de poulet cuits dans une excellente sauce et servis avec des légumes et du riz. Bien que ce soit délicieux, nous n'avons plus faim et ne faisons pas honneur au plat comme il se doit. Nous terminons enfin le repas par des fruits et un thé au jasmin.
Il est tôt mais nous sommes pourtant tous fatigués, nous passons une partie de la soirée à discuter et à prévoir nos plans pour les prochains jours puis allons nous coucher.



Cai Bê et son marché flottant

Au dernier moment, la veille, nous avons changé nos projets et préféré nous rendre au marché flottant de Cai Bè avec l'excursion proposée par la chambre d'hôte plutôt qu'à celui de Can Thô. 
Can Thô est une grande ville et nous préférons privilégier des coins plus intimes, d'autant plus que nous avons lu une belle description sur Cai Bè.
Pour cela, nous devons nous lever à 5h00 pour un départ une demi-heure plus tard.
A l'heure prévue, tout le monde est prêt et nous longeons les habitations endormies jusqu'à notre petit bateau. Le soleil se lève et c'est parti pour 5 heures de balade sur le Mékong.
Au bout d'une dizaine de minutes, notre conducteur nous propose du thé et du café et nous remet à chacun, une banane, une mini-baguette et de la vache qui rit.





Il faut préciser que les Vietnamiens en sont fans, il n'est pas rare de croiser une vache rouge à l'oreille percée sur une pub ou en photo sur un stand de nourriture.
Nous dégustons notre petit-déjeuner en admirant le beau Mékong illuminé par le soleil levant puis, empruntons un bras du fleuve plus fin. La balade est magnifique, nous longeons un moment de jolies berges à la végétation luxuriante et parsemées de petites cabanes en bois. 



An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

Au bout d'un moment, nous apercevons trois Vietnamiennes sous leurs chapeaux traditionnels pointus chacune sur leur pirogue. Celles-ci se rapprochent de plus en plus et nous comprenons qu'elles sont là pour nous. 
Sur l'invitation de notre conducteur, nous nous  répartissons en trois groupes de trois et prenons place sur les petites barques.


An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

Nous nous enfonçons alors dans un tout petit canal entouré de mangroves. Le silence est total, nous progressons doucement à travers la dense végétation. Le moment est magique.


An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

Une demi-heure plus tard, nous remontons à bord de notre bateau et nous nous dirigeons vers le marché flottant. Nous n'apercevons que quelques bateaux dans l'embouchure du fleuve, bien qu’il ne soit que 8h00, nous arrivons sûrement un peu trop tard car l'endroit est assez calme. 


An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

Après une petite pause dans un café sur la terre ferme, nous nous approchons d'un petit bateau rempli de fruits et nous nous arrêtons pour monter à bord.

An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong


An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

Nous nous laissons tenter par une mangue et quelques autres petits fruits dont nous ne connaissons pas les noms. Nous découvrons aussi le Jack Fruit, un fruit plein de saveur et le Durhian, beaucoup moins agréable en bouche et réputé pour son odeur très forte.
Après avoir fait notre petit marché, nous remontons à bord et reprenons le chemin du retour. 



An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

An Binh, Cai Be, Mékong

Sur la route, nous nous arrêtons dans une fabrique où nous goûtons de la liqueur de serpent. Assez rebutant d'aspect quand on regarde le gros récipient dans lequel un énorme serpent baigne, mais finalement, cela ressemble à une liqueur classique. 


liqueur de serpent, an binh, mékong

liqueur de serpent, an binh, mékong

Nous goûtons aussi de très bons caramels et galettes à base de noix de coco. Nous faisons quelques emplettes puis traversons le fleuve pour visiter une pépinière.


an binh, mékong

an binh, mékong

an binh, mékong

an binh, mékong

Il est presque 10h30 et la sortie touche à sa fin, nous reprenons le bateau et rentrons. Nous aurions bien aimé voir un peu plus du marché flottant et découvrir l’ambiance survoltée qu'on leur connait mais nous avons fait une super balade sur le Mékong et nous sommes ravies.

En route vers le Sud


De retour, nous  arrangeons avec notre hôte, sur ses conseils, un trajet en taxi pour prendre un bus vers Rach Gia d'où nous prendrons un ferry le lendemain pour l'île de Phu Quoc.
Cette solution semble bien plus simple que ce que nous avions imaginé, à savoir prendre un bus pour Can Tho, y passer la nuit et prendre un bus très tôt le lendemain pour avoir le ferry de 13h00. De plus, cela nous permet de gagner une demi-journée à 
Phu Quoc .
Nous mangeons donc rapidement sur l'île puis nous nous faisons conduire en scooter au bac qui nous ramènera à Vin Long. Le court trajet est mémorable avec nos gros sacs à dos sur les scooters qui se faufilent sur le mini-chemin de l'île. Nous jonglons entre les vélos, motos et piétons à contre sens. 


An Binh, Mékong

An Binh, Mékong

Une fois arrivées de l'autre côté, nous nous dirigeons vers le café où nous devons attendre notre chauffeur  de  taxi quand nous sommes interpellées par une des filles de la famille chez laquelle nous avons dormi, celle qui nous avait accueilli la veille. Elle nous indique où attendre et appelle le taxi. Au bout d'un quart d'heure, celui-ci arrive et nous nous mettons en route. Lorsque nous arrivons au bus, nous nous rendons compte que c'est un mini-van  déjà rempli qui nous attend. 
Quelle organisation!
Nous mettons nos affaires dans le coffre et repartons sur le champ. Nous sommes parties pour 2h30 de route chaotique à être secouées dans tous les sens et à slalomer entre les autres véhicules, ça promet!!!


Adresse:

Homestay & room Ngoc Environ 12€ la chambre avec le diner et le petit-déjeuner
95 / 8 Ap Binh Luong Xa An Binh | Huyen Long HoVinh LongVietnam



LA SUITE DE NOTRE VOYAGE, c'est par ici 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire