mardi 17 novembre 2015

Les Blue Devils de Duke VS les Livingstone : Notre premier match de basket-ball américain

basket

Le Basket aux US en
résumé
Rappel historique
Le basket a été créé aux Etats-Unis en 1891 par le docteur James A. Naismith, professeur d'éducation physique dans un collège chrétien du Massachussetts. 

L'idée était d'inventer un nouveau jeu pouvant se pratiquer en intérieur et à la lumière artificielle. Après plusieurs tentatives pour adapter des jeux existants, le basket a été créé selon les principes suivants :
– interdiction de marcher avec la balle 
– plus grande liberté laissée quant à la place des joueurs sur le terrain 
 
– contacts physiques entre les joueurs interdits

– but placé en hauteur 

Le basket s'est ensuite rapidement développé avec de nombreux adeptes et supportersPuis, s'est professionnalisé avec la création de la National Basket Association (NBA) en 1948.

Aujourd'hui le basket est l'un des sports les plus populaires aux Etats-Unis, et le 3ème sport au niveau professionnel.

 Différence France-US
Les règles qui régissent le basket aux États-Unis sont un peu différentes des règles européennes :
Aux Etats-Unis, la durée du jeu est de 48 minutes  réparties en 4 quarts-temps de 12 minutes chacun.
En Europe, un match est composé de 4 quarts-temps de 10 minutes.
Par ailleurs, la ligne dite « des trois points » est tracée un peu plus loin du panier aux Etats-Unis.

Notre 1ère expérience

Une belle opportunité
Il y a deux semaines, mon amie Sandrine et son mari nous proposent de nous joindre à eux pour aller voir un match de basket à l'Université. Exceptionnellement, le match est gratuit pour les étudiants et personnes travaillant à l'Université de Duke.
Nous sautons donc sur l'occasion car, habituellement, les places sont prises d’assaut et très chères.

Pas facile d'entrer dans ce stade...
A peine arrivés sur le campus, nous sommes dirigés vers des parkings payants (10 dollars pour la soirée) et de là, nous pouvons prendre une navette jusqu'au stade.
Mais nous sommes déjà en retard et le bus qui part est plein. Ne sachant pas quand sera le prochain, sur les conseils d'un agent de sécurité, nous préférons nous rendre à pied  au stade. Nous devrions en avoir pour 10 minutes.
Comme nous ne connaissons pas le chemin, nous suivons d'autres supporters qui ont fait le même choix. Nous passons donc entre différents bâtiments, longeons de plus ou moins grandes routes, retraversons d'autres bâtiments, tournons à droite, à gauche, à nouveau à droite en pressant le pas pour ne pas perdre de vue nos guides. Puis, après 20 grosses minutes de marche rapide, nous arrivons au stade. Mais nous ne sommes pas encore rendus...
Il nous faut nous présenter à deux entrées différentes avant de trouver, après encore une petite marche, l'accès pour les places gratuites réservées aux étudiants de Duke.
Essoufflés et en retard, nous sommes contents d'être arrivés. Enfin, c'est ce que nous croyons...
Encore loupé !
Je ne peux pas entrer avec mon sac à main... Étonnée, je demande au jeune homme pourquoi il nous refuse l'entrée ? comment faire quand on a tous ses papiers et toutes ses affaires dans son sac ? Celui-ci me répond que c'est pourtant écrit en gros et accompagne le geste à la parole en me montrant fièrement la première ligne d'une pancarte précisant que les sacs ne sont pas autorisés. J'essaye de lui expliquer que c'est en fait trop tard quand on arrive et découvre cette information. Il réagit agressivement déclarant que cela a été communiqué par mail, que ce n'est pas son problème et que je n'ai qu'à le jeter quelque part ou le mettre dans un bureau.
Super, merci pour la compréhension et la patience !
Nos amis qui sont à l'intérieur et à qui nous expliquons la situation par message,  nous racontent qu'ils ont eu le même soucis et ont laissé le sac sous un buisson. 
Nous hésitons à faire pareil, à mettre toutes les choses de valeur dans nos poches et cacher le sac. Même si j'ai un peu d'appréhension à abandonner mon beau sac en cuir, nous commençons à chercher un endroit quand soudain, je me demande si je pourrai entrer avec mon appareil photo qui est un reflex donc assez volumineux.
Je vais donc vérifier auprès d'un agent de sécurité qui me répond négativement... 
RRRrrr... Décidément !
Nous ne voyons pas trop d'autres solutions et reprenons le chemin du retour très déçus quand nous nous rendons compte que nous ne sommes pas si loin du bureau de Nathan. Il décide donc de courir jusqu'à son bureau pour y laisser le sac. Après 15 minutes, d'attente pour moi et de course pour lui, nous reprenons donc le chemin du stade. Le match a déjà démarré mais nous devrions quand même bien profiter de la soirée.
En arrivant, nous remarquons que les portes grandes ouvertes tout à l'heure sont à présent rabattues...Mauvaise limonade !
Effectivement, l’hôtesse ne veut pas nous laisser entrer car l'accès n'est plus possible 20 minutes après  le début du match.
Le sort s'acharne !!!!
Finalement, nous lui faisons les yeux doux en lui expliquant toutes nos galères et celle-ci veut bien nous laisser - exceptionnellement - entrer.
Ouf, enfin !!!
Nous devons nous mettre dans une partie précise du stade, pas des mieux placés, mais enfin nous y sommes.

Le match, enfin !

A peine arrivés, nous sommes déjà dans l'ambiance. Les supporters aux couleurs de Duke encouragent  leur équipe en train de mettre la pâtée aux visiteurs : les Livingstone avec déjà 50 points à 16. 





La tradition des pom-pom girls
Entre chaque quart-temps, le terrain devient une piste de danse et les pom-pom girls assurent l'animation.
Cela nous procure un sentiment partagé, d'un côté c'est un spectacle à part entière et nous sommes contents de voir de nos propres yeux ce que nous ne connaissons que des films, d'un autre côté, nous ne sommes pas hyper à l'aise avec cette tradition où des jeunes filles à moitié nues se trémoussent pour encourager leurs sportifs. Mais bon, il faut bien avouer que l'atmosphère festive est entraînante et qu'on se laisse porter par la bonne humeur ambiante.





A la mi-temps, nous profitons de la pause pour rejoindre nos amis de l'autre côté du stade. Durant cette interruption, ce sont encore les pom-poms girls qui mènent la danse pour le plus grand plaisir du public avec bien sûr l'intervention de la mascotte .


Des supporters impliqués
Les supporters de Duke ne sont pas en reste durant le match, applaudissant  très bruyamment chaque point de leur équipe et cherchant à déstabiliser les adversaires lorsqu'ils essayent de marquer.
La preuve en image avec cette étrange danse qui a pour but d'attirer l'attention du joueur au moment où il tire afin de le faire dévier dans sa trajectoire. Pas des plus fair-play mais assez marrant à voir ! 




La fin du match est déjà arrivée. 
Et c'est donc une victoire écrasante pour les Blue Devils de Duke avec 119 à 54 points. 
Les Blue Devils  (nom des différentes équipes sportives de Duke) excellent dans le basket. L'équipe a été 5 fois championne au niveau national (NCAA) et affiche fièrement ses différentes victoires sur le plafond du stade.



Finalement, entre notre arrivée tardive et les différentes animations entre chaque quart de temps, le match s'est très vite déroulé et nous avons passé un très bon moment dans cette ambiance survoltée correspondant parfaitement à l'image que nous nous faisions d'un match universitaire américain.
Rendez-vous sur Hellocoton !