lundi 8 février 2016

La finale du Super bowl, c'était dimanche. Une sacrée soirée!!!

   
SUPERBOWL


Dimanche nous avons assisté à notre premier match de super Bowl et pas n'importe lequel, le 50ème, celui dans lequel s'affrontaient les Pantères de Caroline du Nord aux Broncos de Denver.

En tant normal, le Super Bowl est déjà un événement majeur dans la culture américaine mais là avec l'équipe de Caroline du Nord en finale du très célèbre championnat autant dire que l'ambiance était survoltée.
Mais avant de rentrer plus dans les détails, revenons rapidement sur cette manifestation.
Le Super Bowl est donc la finale du championnat de football américain (sport collectif ressemblant plus ou moins à notre rugby) qui rassemble chaque année les vainqueurs des deux conférences. Créé en 1967, l'événement sportif est le plus regardé aux Etats-Unis.

Cette année le match aura lieu à Santa Clara en Californie.
Pour vous donner une idée voici quelques chiffres rassemblés sur Europe 1 qui parlent d'eux même:



• 114 millions d’américains devant leur télé l’an dernier.

• Il y a 75.000 places au Levi’s Stadium de Santa Clara en Californie, et les tarifs des tickets se sont envolés ces derniers jours. Certaines places seraient parties à plus de 20.000 dollars au marché noir. Un record, pas seulement pour le football américain, mais pour toute l’histoire du sport aux Etats-Unis.

• 300 millions d’euros de recettes publicitaires pour les 4h d’antenne : Résultat, cette nuit, le spot de pub de 30 secondes coûtera près de 5 millions de dollars…

• La vente de téléviseurs, achetés spécialement pour cet Evènement ? Quelques 4 millions et demie en 2015.

• Pendant cette finale, les Américains mangeront 11 millions de pizzas, 14.500 tonnes de chips, 1, 25 milliard d’ailes de poulet.

• Et parce qu’il faut bien faire passer tout ça, des millions de litres de bière seront bus dans la nuit, l’équivalent de 2.000 piscines olympiques.  Pour évacuer le tout, 90 millions de personnes se rendent dans leur salle de bain à la mi-temps, soit le contenu de... 288 piscines olympiques.

•  Au total les américains devraient dépenser 12 milliards de dollars pour ce Superbowl… 


Difficile donc de passer à côté de l’événement... Pour l'occasion nous nous rendons chez Judy, une collègue américaine de laboratoire de Nathan qui a invité une grosse vingtaine de personnes chez elle. Avec une petite demi-heure de retard, (nous avons encore du mal à oublier nos mauvaises habitudes de français) nous arrivons à 19h00 dans l'appartement déjà surpeuplé de Judy et Patrick.

Chacun a amené à manger et à boire et un buffet de pizzas, salade et apéritifs permet de venir se servir une assiette au début du match ou entre deux pubs.

Nous venons grossir le buffet avec notre pizza maison et rangeons nos bières dans le frigo avant de nous servir.

L'appartement a entièrement été réaménagé pour l'événement...

Le salon est rempli de chaises et fauteuils autour de l'immense écran (quasiment de la taille du mur du salon). La cuisine est remplie de plats et boissons, la salle à manger est dédiée au self service avec une plus petite télé (déjà très grande...) pour pouvoir suivre le match tout en se servant à manger.


Quant à l'ambiance elle est électrique. Les silences de spectateurs concentrés sont régulièrement interrompus par des hurlements accompagnant chaque passe, attaque et bien sûr but.

Pour ma part, c'est surtout l'ambiance qui me fascine. Entre deux discussions avec une amie que nous avons rencontrée à une précédente soirée et deux pauses pubs (très fréquentes), j'essaye de suivre le match mais suis rapidement déconcentrée. Finalement, le clou du spectacle c'est la mi-temps avec un concert au milieu du stade qui rassemble pas moins que Coldplay, Byoncée et Bruno Mars.

   

Même si l'assemblée se remémore des concerts plus marquants les années précédentes notamment celui de Katy Perry, je suis bouche bée devant le show multicolore et l'incroyable synchronisation des fleurs qui s'ouvrent et se ferment au dessus des danseuses au milieu du stade, des animations lumineuses omniprésentes et l'incroyable énergie du chanteur de coldplay qui saute dans tous les sens.

Nous repartons finalement vers 22h30 sur la défaite de l'équipe de notre état avec pour ma part guère plus de connaissances dans le football américain mais avec de bons souvenirs et des oreilles qui apprécient le silence retrouvé.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire