jeudi 21 avril 2016

A la découverte d’un chef d’œuvre Inca, Le Machu Picchu

MACHPICCHU


Quand on parle du Pérou, c’est la première destination qui nous vient à l’esprit.
Et ce n’est pas pour rien, le Machu Picchu
accueille plus de 2 000 visiteurs chaque jour !!!

Alors si vous n’avez pas encore eu l’occasion de vous y rendre, allons voir ce qui se cache derrière les portes de ce chef d’œuvre de l’ère inca.

è Première étape, Cusco

MACHUPICCHU
Cusco_Geraint RowlandAjouter une légende
Perchée au cœur de la Cordillère des Andes, Cusco est un incontournable d’une visite du Machu Picchu. Épicentre du monde au temps des incas, elle est sans conteste le nombril touristique du Pérou. Classée patrimoine de l’humanité, elle conserve aussi bien les charmes de l’ère coloniale que les empreintes chargées d’histoire de la civilisation inca.
Depuis Cusco, tous les chemins mènent au Machu Picchu. Train, trek du chemin de l’Inca ou bus, il y en a pour tous les goûts pour rejoindre la ville de Aguas Calientes, ultime étape avant d’accéder à la citadelle inca.           

MACHUPICCHU
Plaza de armas Cusco - Andrea Moroni

è Machu Picchu, trésor de l’empire Inca

Machu Picchu - CC flickr Jared Smith

Au XVe siècle, la cité servait de résidence secondaire des nobles et prêtres incas. Au vu des 109 corps de femmes sur les 135 momies retrouvées, il semblerait que le Machu Picchu abritait un grand acllawasi, maison de femmes choisies de l'Inca.
Son emplacement exact était ignoré par le commun des mortels et son accès difficile permettait de se protéger des éventuelles attaques ennemies. Même si vous pouvez aujourd’hui éviter l’ascension des quelques 1 000 marches en accédant au site en bus, se rendre au Machu Picchu se mérite. Il est d’ailleurs conseillé d’y aller de bonne heure pour éviter la foule et bénéficier d’un lever du soleil hors du commun !

Perché à 2 430 m d'altitude, le site le plus visité du Pérou, avec plus d’un million de voyageurs chaque année, continue à attirer les touristes du monde entier. Cette merveille de la civilisation inca est une preuve de l’ingéniosité des Incas, qui ont su cultiver des terrains en pentes abruptes. Les multiples interventions de conservations, réalisées en respect des normes internationales, ont rendu possible le maintien de l’authenticité du site.
Organisée selon le culte voué à l’eau, au soleil et à la terre, c’est l’une des plus grandes réalisations architecturales de l’histoire précolombienne.
La citadelle compte plus de 200 constructions, divisées entre secteur agricole et secteur urbain. Ce dernier est lui-même organisé autour d’une zone religieuse, qui domine de basses maisons rectangulaires, dans lesquelles on estime que 1 200 personnes pouvaient vivre. Un large système de canalisation permet de contrôler et acheminer l’eau de pluie des sommets rocheux jusqu’aux terrasses de cultures.

è Petits conseils pour la visite

MACHUPICCHU
Inca_trail_Danielle-Pereira
Il y a de nombreux sites à visiter dans la citadelle entre le centre cérémoniel, les divers temples, l’observatoire Intihuatana, le rocher funéraire, la maison des gardiens… Prenez votre temps et parcourez le site dans tous ses recoins. Petit à petit, vous vous imprégnez du caractère sacré des lieux et tentez de percer les mystères qui entourent son histoire.
Depuis la porte du soleil, l’Inti Punku, la vue est à couper le souffle ! C’est ici que s’achève le fameux chemin de l’Inca. Les plus sportifs ne s’arrêteront pas là et poursuivront l’ascension jusqu’au sommet du Huayna Picchu (attention, il faut réserver à l’avance !). Les incas ne craignaient pas la hauteur et il vous faudra une certaine endurance pour venir à bout de cet escalier interminable. C’est cette jeune montagne qui domine en toile de fond les plus célèbres clichés de la citadelle. Ici, ce n’est pas l’altitude, mais la beauté de la citadelle qui laisse sans souffle. 


Tous les articles sur l'Amérique Latine 

        

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

About


Rendez-vous sur Instagram @travels_and_me


INSCRIVEZ-VOUS