jeudi 23 juin 2016

Alors ça te plait la vie d'expat' aux USA ?

EXPATRIATION

Et voilà, déjà un an que je suis expatriée aux Etats-Unis.
Un an que j'ai fait une croix sur le bon pain, le fromage non pasteurisé et le vin à prix raisonnable...
Un an que je découvre et apprécie la vie à Durham.

Un an c'est beaucoup et rien à la fois. A peine le temps de voir défiler 4 saisons et de se rendre compte de ce qui se passe.
Et pourtant en un an, il s'en passe des choses. 

Je vous propose donc un petit retour sur cette année placée sous le signe de la découverte.


Commençons par répondre aux questions les plus fréquentes que l'on me pose

Cela te plait la vie aux States?
La réponse est un grand OUI !!!
Tout d'abord j'adore être expatriée. Vivre une expérience unique est une aventure au quotidien car au début, tout est différent. Tout est à apprendre et à découvrir.
Qui peut se vanter de vivre encore, passé un certain âge, autant de premières fois qu'un expatrié ?

Et puis, j'aime beaucoup notre cadre de vie. Nous vivons dans une grande maison dans un joli quartier résidentiel à l'orée de la forêt, près du "centre-ville"; dans un environnement très vert et zen et avons de nombreuses occasions de sortir pour profiter de la nature ou de manifestations culturelles avec nos amis français, américains ou internationaux.

Et les américains ?
Je parle bien sûr de la Caroline du Nord. Même si cela se passe a priori sensiblement de la même façon partout, il peut y avoir des différences entre les villes et les campagnes, entre le Nord et le Sud...
Ce qui apparaît très vite ici, c'est la segmentation des classes sociales et ethniques.
Il est donc très courant de voir, par exemple, des quartiers habités uniquement par des latinos, des endroits fréquentés que par des blancs ou des restaurants où les clients sont majoritairement black.
Les différentes ethnies ne se mélangent pas si souvent et à cela il faut rajouter la classe sociale qui crée encore une barrière à la mixité sociale..
Difficile donc de généraliser sur les américains. Il existe bien trop de différences entre les classes sociales mais toujours est-il que certains d'entre eux mènent la vie dure aux clichés (cela dépend encore une fois de ses origines et de son niveau de vie)
- Les américains ne sont pas tous obèses. Beaucoup sont très sportifs et l'on voit toujours des personnes courir dans les quartiers résidentiels, les parcs de ville...
-Les américains ne mangent pas tous mal. Si certains ont une alimentation qui fait peur, d'autres font extrêmement attention à ce qu'ils mangent. Par exemple, il existe de nombreuses chaines de supermarché bio ou de produits de très bonne qualité. Ici, il est aussi très facile de manger Vegan, Sans Gluten...
Alors que d'autres clichés sont vérifiés...
-C'est le cas de la foi par exemple. Incroyable le nombre d'églises partout ; d'américains qui se rendent à la messe tous les dimanches, qui disent leurs grâces avant de manger, prient régulièrement et portent des tee-shirts "I love Jesus".

La bouffe, ça donne quoi ?
Je ne parlerai pas de ce qui nous manque, c'est évident (la charcuterie, le fromage, le bon pain, la diversité de la viande - pas de merguez, de lapin, très peu d'agneau ou de canard) mais donc plutôt de ce que l'on a apprécie ici :

- le maïs grillé
- les brunchs
- la sauce barbecue
- le coleslaw
- le barbecue et les ribs (côtes de porc marinées)
- les nombreuses baies que l'on met un peut partout (cranberries, myrtilles...)

Côté boisson :
- les mimosas (jus d'orange avec du champagne)
- la diversité incroyable  de bières

Et en version hyper calorique :
- le bacon
- le beurre de cacahuète
- des nachos en apéro avec des beans (harricots rouges ou noirs) avec un tas de fromage et de crème
- le Mac & Cheese, un gratin de pâte au fromage

Qu'est-ce qui change dans la vie de tous les jours ?

- La voiture :
- Tu fais tout en voiture à moins d'habiter en ville 
- Tu conduis une voiture automatique
- Tu ne payes pas l'autoroute et payes presque rien pour l'essence
- Et tu ne te fais pas flasher par les radars, il n'y en a pas
- Tu te méfies du Shérif

- Les supermarchés :
- En tant que client tu es le roi
- On te demande toujours comment tu vas quand tu entres dans les magasins
- Un souci ? tout le monde est désolé pour toi
- Tu ne mets plus tes courses dans les sacs, on le fait pour toi

- Quand tu veux manger ou boire :
- On te demande ta carte d'identité quand tu vas acheter une bouteille de vin pour être vraiment sûr que tu as plus de 21 ans. (Selon les endroits, on la demande même aux plus de 50 ans !)
- Tu hallucines chaque fois que tu as choisi la grosse boisson dans un fast-food
- Tu payes un pourboire de presque 20% dès que tu manges quelque part ou bois un verre
- L'heure du dîner c'est souvent aux alentours de 18.00. On t'invite donc très tôt à manger et les restaurants ferment également de bonne heure...
- Tu connais des tas de types de bières différentes, Ale, IPA, Ambrée, Brune, Blonde...

Les temps forts de cette année
Bien sûr, il y en a eu des tas et tant de premières fois mais voilà quelques uns de mes souvenirs mémorables...
- La réception d'un arrêté de violation de la mairie placardé sur notre boite aux lettres car la pelouse n'était pas tondue (non, non je ne rigole pas !)
- La folie des décorations Noel
- La tempête de neige qui m'a bloquée à la maison 3 jours
- Mon premier "vrai" Thanksgiving
- Les débats enflammés des primaires et notre premier Super Thuesday
- Mon premier match de Super Bowl
- Chaque fois que j'ai vu un ours (3 fois)
- Les "tricks or treat" d'Halloween

Alors finalement, est-ce que je me suis bien intégrée ? La réponse est Oui, je pense, et pour preuve j'ai même un rocking chair sous notre porche ! 
Et comme on est là aussi pour voir du pays, on a bien vadrouillé durant cette année!!! 
Sur la carte ça donne ça (cliquez sur les points pour voir les articles correspondants).

        

13 commentaires:

  1. Article très sympa ! Expatriée aussi, je suis d'accord avec toi sur les clichés qu'on a sur un peuple avant de le connaître et sur la nourriture (le vrai bon fromage, oh my God, me manque tellement !) que j'apprécie beaucoup au Japon même si je rêve parfois d'une bonne raclette ou d'un simple poulet rôti avec de vraies frites ! J'ai bien ri en lisant que tu t'étais fait attraper pour n'avoir pas tondu ta pelouse ;) C'est une super expérience que l'expatriation quand on la vit bien comme c'est notre cas :)

    RépondreSupprimer
  2. Je pense qu'en dehors de l'Europe, où que l'on soit, la nourriture manque terriblement à un français... Je suppose que le Japon doit être aussi très différent à y vivre mais c'est vrai qu'on a une sacrée chance de vivre l'aventure de l'exptratiation!

    RépondreSupprimer
  3. Super article ! Je pars dans un mois en expatriation en caroline du nord. Cet article correspond bien à l'idée que je m'en fait. J'ai hâte d'y être, et surtout de sortir de tous les préparatifs liés au départ !!!
    Merci pour cette synthèse ��

    RépondreSupprimer
  4. Super, tu vas te régaler!!!
    Si tu as besoin de conseils ou d'idées d'endoits à visiter, n'hésite pas!

    RépondreSupprimer
  5. C'est chouette de voir que tu apprécies autant ta vie d'expatriée ! C'est une aventure à part entière et tout le monde devrait le vivre un jour ou l'autre ! :) xx

    RépondreSupprimer
  6. Article très intéressant.Concernant la nourriture, les pâtisseries française et le bon chocolat me manquent énormément ici. Des bouteilles de vin très moyennes se vendent autour d'une dizaine de dollars ( et je suis en Californie!!) alors que pour la même qualité en France , on en trouve pour 3 ou 4 euros.Sinon, il y'a tellement de diversité dans la population ici dans la bay area de San Francisco que le choix des restaurants est énormes.
    Sinon l'américain est en général très amical et super optimiste, ce qui est assez déroutant au début, c'est une autre façon de voir la vie.
    bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  7. Merci : )
    C'est vrai qu'il doit y avoir des différences entre la vie sur la côte Est et la côte Ouest mais dans les grandes lignes, c'est sensiblement les mêmes choses qui marquent les français je pense!

    RépondreSupprimer
  8. Je me reconnais dans cet article, bien que moi je sois expat en Pologne ^^ Le premier point des choses qui me manquent : LA NOURRITURE ! Y'a des tas de choses qu'on trouve pas ici et j'avais mes petites habitudes haha :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas trop la nourriture en Pologne mais je comprends!!!

      Supprimer
  9. Haha ! Bien vu !
    C'est vrai que le fromage et un BON pain ça manque mais à l'inverse on a une variété de nourriture qu'on n'a pas, ou beaucoup moins, en France (thaï, mexicain, péruvien, chinois,etc) et puis le Coleslaw...Miam !

    Bon premier anniversaire d'expatriée en tout cas ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que si tu vas vers la nourriture internationale, tu as bien du choix!!! Mais ce qui me manque,c'est la diversité au supermarché notament dans les viandes!!!

      Supprimer
  10. Salut! Pourquoi ne pas dire vie d'immigre plutot? Sinon article tres sympa! Ma femme Et moi venons d'arriver a Pittsburgh Don on verra bien comment on Sera dans 1 an!

    https://www.theguardian.com/global-development-professionals-network/2015/mar/13/white-people-expats-immigrants-migration?CMP=fb_gu

    RépondreSupprimer

About


Rendez-vous sur Instagram @travels_and_me


INSCRIVEZ-VOUS