jeudi 18 août 2016

Bienvenue en Amazonie Péruvienne


AMAZONIEPERUVIENNE



Ce mois-ci, on part découvrir l'Amazonie, cette région d'Amérique du Sud alimentée par le fleuve Amazone et ses affluents.
L’Amazonie est un territoire immense de plus de 6 millions de km² qui s’étend sur plusieurs pays (Brésil, Bolivie, Pérou, Colombie, Équateur, Venezuela, Guyana, Suriname et la Guyane française). Elle est majoritairement recouverte par la forêt tropicale.

Deuxième plus grande forêt du monde, la forêt Amazonienne s’étend sur près de 5 500 000 km².  Il s’agit d'une des régions les plus humides de la planète ce qui en fait une zone unique d’une grande richesse en biodiversité avec des paysages spectaculaires de savanes et forêts inondées.
Alors pour savoir ce qui se cache dans cette dense végétation, embarquons dans l’Amazonie péruvienne qui couvre plus d’un tiers du pays avec l’agence de voyage Peru Excepcion. Voici quelques incontournables :

Iquitos

Iquitos est la capitale de la plus vaste région du Pérou. Enfouie au sein de la forêt vierge amazonienne elle n’est accessible uniquement par bateau ou par avion. La ville s’est formée à partir de la rencontre entre les fleuves Nanay et Itaya. A la fin du XVIIIe siècle, des missions jésuites s’organisent pour tenter d’évangéliser cette région reculée. Cependant, la ville connait une ascension fulgurante au début du  XIXe siècle grâce à la manne commerciale du caoutchouc. A Iquitos, vous n’allez pas vous ennuyer une seconde ! La ville est très riche au niveau culturel et vous propose de visiter de nombreux édifices historiques et musées. Iquitos est aussi le point névralgique pour de nombreuses excursions dans les réserves extraordinaires de la jungle amazonienne. C’est enfin le lieu d’embarcation pour des croisières de luxe sur le fleuve Amazone.

AMAZONIE
Amazonas_floating_village_Iquitos_crédit_licence_CC_Sascha_Grabow

Puerto Maldonado

Nichée au cœur de la forêt amazonienne, voisine avec la Bolivie, Puerto Maldonado est la capitale de la région Madre de Dios et Tambopata. Sa position centrale en fait un point de départ idéal pour visiter la jungle.  Parmi les incontournables, balade en pirogue de bois sur le fleuve Tambopata à la rencontre de la biodiversité des réserves naturelles environnantes et découverte des nombreuses tribus indiennes qui vivent encore dans la région en quasi autonomie.

AMAZONIE
Puerto-Maldonado-crédit-licenceCC-Carlos-Ceniceros

Le fleuve Amazone

Ce fleuve impressionnant qui prend sa source dans la Cordillère prête son nom à la région la plus étendue du Pérou. Il impressionne tant par sa profondeur (entre 10 et 30 m de fond) que par sa longueur (environ 7 000 km). C’est également le cours d’eau le plus puissant de la planète. Son apparition reste cependant un mystère. Officiellement, l’Amazone est née de la rencontre du fleuve Ucayali avec le rio Marañon. Au cours du XVI e siècle, de nombreux aventuriers entreprennent la conquête du fleuve. De nos jours, l’Amazone est navigable sur plus de 3 700 km. Des croisières exceptionnelles sont proposées pour profiter de ces paysages hors du commun et de cette faune étonnante.

La réserve de Pacaya Samiria

La réserve de Pacaya Samiria est située dans la région de Loreto en Amazonie. C’est la seconde zone protégée la plus grande du Pérou. La jungle s’étend à perte de vue et vous offre l’opportunité de découvrir la lagune El Dorado. La biodiversité de cette réserve est phénoménale ! On y recense plus de 1 000 races de vertébrés dont des pumas, jaguars, singes, tapirs et de nombreuses espèces d’oiseaux tropicaux. Dans l’eau, on y trouve également une multitude d’amphibiens, des dauphins roses ou gris, mais également des caïmans noir ou gris ainsi que de nombreux poissons. On peut y faire, entre autres, de nombreux trekkings pour découvrir cette jungle mystérieuse, où les tribus indiennes locales racontent aux voyageurs leurs rites et leur culture.
AMAZONIE
Reserva-Pacaya-Samiria _ crédit-licenceCC- Flickr-Nicolas_files

Le Parc National de Manu

Déclaré biosphère de l’Unesco en 1977, Le parc national de Manu est un trésor naturel. Ce parc gigantesque s’étend sur plus de 1 800 000 hectares de jungle amazonienne. La biodiversité de ce lieu est fascinante. On y compte plus de 15 000 variétés végétales, des centaines espèces de mammifères, reptiles et poissons, mais également plus de mille espèces d’oiseaux. Des communautés locales vivent encore dans cette région quasiment isolées du monde comme les ethnies Amahuaca et Yaminahua.
AMAZONIE
Rupicola_peruviana_(male)_Parc_de_Manu-crédit-licenceCC-Jerry-Thompson
AMAZONIE
Ara_chloropterus_-Manu_National_Park_Peru_crédit_licenceCC_Bill_Bouton(2)
AMAZONIE
Manu-national-park-crédit-licenceCC-Marie-de-Carne

La réserve de Tambopata

Cette réserve nationale, toute récente, fut officiellement crée en 1990 afin de protéger la faune et la flore de la région. Elle s’étend sur 1,5 millions d’hectares dans les départements de Madre de Dios et Puno. Des indiens avec un mode de vie autarcique vivent à l’intérieur même de la réserve. On suppose qu’ils seraient les descendants des peuples premiers qui peuplèrent la région il y a plus de 4 millions d’années. La biodiversité de cette réserve est incroyable ! On y décompte plus de 150 variétés d’arbres, 1 255 plantes. La faune n’est pas en reste et est tout aussi impressionnante ! Plus de 103 espèces de reptiles y sont recensées, mais également plus de 180 espèces de poissons. Enfin, on peut compter plus de 169 espèces de mammifères dont beaucoup en voie d’extinction comme le puma, le tigre et le léopard. De quoi assouvir votre soif de nature et d’aventure.

AMAZONIE
Tambopata-crédit-licenceCC-Ana_Cotta
AMAZONIE
Parrots_at_a_clay_lick_-Tambopata_National_Reserve_credit_licenceCC_Brian_Ralphs
Tous les articles sur l'Amérique Latine 

        

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

About


Rendez-vous sur Instagram @travels_and_me


INSCRIVEZ-VOUS