mardi 6 décembre 2016

Plongeon au coeur du Far Ouest, de Durango à Cripple Creek

FARWEST


Si le Colorado est un état aussi apprécié des voyageurs c'est, entre autres, pour la diversité de ses paysages.
Se réveiller au milieu de l'immensité des Rocheuses, se donner le vertige le soir venu au bord du canyon de Colorado National Monument ou encore parcourir la campagne agricole désertique pour tomber sur un parc rassemblant les plus hautes dunes de sable du continent, sont autant d'expériences uniques que l'on peut y vivre. 
Mais le Colorado, c'est aussi la porte d'entrée de l'Ouest et une histoire autour des cowboys et des chercheurs d'or.
Alors si vous vous demandez à quoi ressemblait la vie à l'époque de la conquête de l'Ouest et de la ruée vers l'or, je vous propose de visiter deux villes typiques : Durango et Cripple Creek. Dépaysement garanti !

La jolie ville de Durango

Partis ce matin du parc de Mesa Verde où nous avons visité la veille les villages troglodytes Pueblos, nous faisons à présent route vers les dunes de sable de GreatSand Dunes. En chemin, nous nous arrêtons dans la ville de Durango, célèbre pour sa situation idéale  près de la rivière Animas. Ceci en fait un lieu de prédilection pour les amateurs de rafting, canoë et pêche. Mais Durango est encore plus connue pour sa ligne de chemin de fer qui, à partir de 1882, permettait de desservir la ville minière de Silverton ainsi que les mines des environs et de transporter les métaux précieux jusqu'en Californie. 
Depuis, le train a évidemment cessé son activité mais continue de transporter les touristes sur le célèbre trajet Durango-Silverton à travers les paysages verdoyants de la région.
Pour nous, il n'est ni question de partir pour près de 7h00 de balade ferroviaire (3h30 par trajet, sans compter le temps d'escale à Silverton), ni de tenter une des nombreuses activités sportives proposées. L'heure est à la balade dans  cette jolie ville à l'esprit Far Ouest avec sa rue principale bordée d'anciens saloons, de boutiques vintages, cafés, restaurants et friperies.


FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST


Ambiance Far Ouest à Cripple Creek

C'est à partir de Great Sand Dunes, que nous rejoignons Cripple Creek, ancienne ville minière située à 2h30 de route au Sud de Denver.
Mais avant cela, histoire de nous mettre dans l'ambiance, nous nous arrêtons prendre un café dans ce qui ressemble beaucoup à une mini-ville fantôme de bord de route.
Pensant que tout le monde a mis la clé sous la porte, nous nous apprêtons à repartir quand, nous découvrons que le café est bien ouvert. Nous tombons sur un lieu 100% authentique, faisant office de café-boulangerie et vente de produits artisanaux où des locaux, attablés à des tables rondes dans une pièce sans fenêtre, dégustent leur petit-déjeuner à base de soupe épicée. 


FAROUEST
FAROUEST

FAROUEST

Après cette mise en bouche, il est donc temps de rejoindre Cripple Creek. A peine arrivés en périphérie de la petite ville on est plongé dans un autre temps avec ses bâtiments en bois désaffectés, ses ruelles désertes qu'on croirait faites de terre battue et le sifflement d'un train au loin. Il ne manquerait plus qu'une bourrasque de vent pour que l'on s'attende à voir débouler un cowboy à l'angle de la rue.

FAROUEST

Le centre-ville, lui, en revanche, est loin d'être désert avec ses nombreux touristes venus, jouer dans les casinos qui ont remplacés les saloons d'antan, arpenter la rue principale ou se tirer le portait avec l'un des ânes dociles prenant sagement la pause au bord de la route. Malgré un côté un peu trop touristique, la ville reste très agréable à visiter et le dépaysement est au rendez-vous.


FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST



Au fond, un train à vapeur balade les touristes durant 45 minutes avant de revenir sur ses pas. La balade n'a rien d'exceptionnel mais l'expérience est marrante. En revanche, il ne faut pas avoir peur de la grosse fumée noire que l'on respire à tout va et de l'accent indescriptible du chauffeur édenté. 

             


FAROUEST

FAROUEST

Sur les traces des chercheurs d'or

Comme beaucoup de villes  de l'Ouest, Cripple Creek s'est développée grâce à l'exploitation minière. Lorsque de l'or y a été découvert, des milliers de chercheurs d'or sont venus s'y installer. En 3 ans la ville est passée de 500 à 10000 habitants. D'énormes campements accueillaient tous les nouveaux habitants et les saloons tournaient à plein régime.
Cripple Creek est aussi connue pour avoir subi deux terribles incendies qui, à quelques jours d'intervalles, ont détruit la quasi-totalité de ses bâtiments. Mais avant cela, la ville avait déjà fait parler d'elle avec l'une des plus grandes grèves de l'époque menées par de nombreux mineurs soucieux de leurs conditions de travail... Voici quelques photos exposées à l'office de tourisme qui donnent une idée de la vie à l'époque.


FAROUEST

FAROUEST


FAROUEST


Et pour comprendre un peu mieux le quotidien des mineurs, on est descendu dans une ancienne mine d'or de la ville. 


FAROUEST

FAROUEST

Alors, nous voici coiffés d'un casque de sécurité, en train de nous entasser dans un mini-ascenseur archaïque où notre guide joue littéralement à Tetris avec nos corps pour faire rentrer le plus de personnes possible dans ce minuscule ascenseur. Et c'est parti pour quelques minutes de descente mais attention, impossible de bouger le petit doigt ni de respirer trop profondément tant on est serré les uns contre les autres.
Une fois en bas, on arpente les galeries découvrant les différentes tâches des mineurs, l'organisation de la mine, les différents outils pour percer des trous, déclencher la dynamite, récolter la roche...


FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST

FAROUEST


Et finalement, on repart avec un morceau de roche contenant des pépites d'or.
Notre visite nous a permis de nous rendre compte du travail éprouvant que menaient les mineurs et ce n'est pas l'âne qui vivait dans la mine (sans jamais sortir avant qu'une loi oblige à le laisser prendre le soleil une fois par jour) qui vous dirait le contraire !

            

3 commentaires:

  1. Ca a l'air trop cool ! Cela ressemble à quelques petites villes qu'on a traversé dans le nord de la Californie, sans pour autant être les mêmes !

    RépondreSupprimer
  2. très belles photos
    les grands espaces qu on aime tant aux Usa
    je n ai visité que des villes en 2016 : San Diego, San Francisco et Los Angeles

    RépondreSupprimer

About


Rendez-vous sur Instagram @travels_and_me


INSCRIVEZ-VOUS