mercredi 10 mai 2017

Expatriation aux Etats-Unis - comment demander son autorisation de travail en tant que J2



Suivre son conjoint aux Etats-Unis c'est bien, mais pouvoir travailler c'est mieux ! Malheureusement, cela dépend de son visa. 
Les personnes étant considérées comme "dépendantes" (ayant un visa accordé selon le visa de leur conjoint) n'ont pas toutes les mêmes possibilités. Une personne ayant un visa F2 (dépendant du visa F1) ou H4 (dépendant du H1B), n'ont par exemple pas le droit de travailler.
Heureusement, dans mon cas, avec un visa J2 (dépendant du J1), je peux travailler en  faisant la demande d'autorisation. Mais ce n'est quand même pas aussi simple...

Voici dans les grandes lignes les conditions et la procédure pour obtenir son EAD (Employment Authorization document). Tout d'abord, il faut chaque année en faire la demande et payer les taxes associées (environ 400$). Il faut également prouver que l'on n'a pas besoin de l'argent d'un nouveau salaire pour subvenir à ses besoins... Donc en résumé, on peut travailler en J2 que si on n'en a pas besoin ! Difficile de comprendre la logique mais ce visa étant aussi celui attribué aux stagiaires, il est possible que l'idée soit d'éviter que des conjoints de stagiaires viennent vivre aux Etats-Unis sans en avoir les moyens en comptant sur la possibilité de trouver un travail sur place. Toujours est-il qu'il faut justifier dans la demande qu'on n'a pas besoin de cet argent pour vivre. Cocasse non ?

La demande de EAD

La demande se fait sur le site du service de l'immigration et de la citoyenneté par ICI.
Il faut donc bien scrupuleusement lire la procédure et fournir les pièces demandées.
Cela comprend (les documents sont téléchargeables ICI) :

- un formulaire  I-765 où l'on renseigne ses informations personnelles et relatives à sa situation aux USA
- un formulaire I-765 WS où l'on renseigne ses revenus et dépenses pour prouver qu'on a assez de revenus avec le salaire de son conjoint pour subvenir à ses besoins. A la fin, on explique qu'on aimerait avoir une rentrée supplémentaire d'argent pour ses loisirs ou toutes autres raisons que payer ses factures. Perso, je leur raconte, que je serais ravie d'avoir une rentrée d'argent supplémentaire pour pouvoir voyager et financer nos loisirs.
- un tableau des dépenses (ce n'est pas obligatoire mais c'est mieux) en plus du I-765 WS. Il est préférable de lister toutes ses dépenses pour bien montrer qu'il reste de l'argent à la fin du mois et qu'on est déjà à l'aise avec un salaire.
- le formulaire  G1145, qui n'est également pas obligatoire, mais permet de  demander la notification du traitement du dossier par email
- 2 photos d'identité 5x5 (au dos desquelles, il faut écrire son nom)
- le chèque pour régler l'EAD, le montant est soumis à évolution, actuellement il vient de passer depuis fin 2016 à 410$. Il est à émettre à l'ordre de U.S. Department of Homeland Security
- son I-94 (que l'on peut récupérer ICI)

Ensuite, les documents varient selon son statut.
Dans le cas d'un J2, il faut joindre :

- le DS-2019 (le document officiel du visa)  de son conjoint ainsi que le sien
- une photocopie du certificat de mariage en anglais
Et pour être sûre, personnellement, je joins aussi :
- la photocopie de mon visa et passeport

Il faut envoyer le tout à l'adresse USCI de la région où l'on réside (plus de détail à la fin de l'article par ICI)

La procédure prend généralement 3 mois. Il faut donc être patient. La plupart du temps, le chèque est encaissé très rapidement mais on n'a pas de nouvelle de son dossier avant la date officielle des 3 mois. Ensuite on reçoit  sa carte d'autorisation de travail, par la poste, en quelques jours.
Pour surveiller son statut, on peut aller ICI.
Dans certains cas, on peut être convoqué pour faire un relevé d'empreintes avant la validation de la demande.

Le renouvellement

Pour renouveler son EAD, c'est la même procédure mais il faut rajouter la photocopie de son ancienne autorisation de travail.   
Le renouvellement se fait chaque année avant la date d'expiration de son autorisation en cours. L'idéal, étant donné que la procédure peut être aussi longue, est donc de s'y prendre 3 mois avant (mais pour les personnes ayant des visas d'un an seulement, il faut attendre la réception du nouveau DS-2019 avant de pouvoir faire sa nouvelle demande d'EAD).

Et voilà vous êtes à présent incollables sur la demande d'EAD, pour ceux qui vont en faire la demande, comme on dit : "Y a plus qu'à" !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

About


Rendez-vous sur Instagram @travels_and_me


INSCRIVEZ-VOUS