mercredi 21 juin 2017

Mon rendez-vous (presque manqué) avec Austin TEXAS

AUSTIN

Si je vous parle du Texas, vous avez sûrement un tas d'images qui vous viennent en tête : des paysages désertiques à perte de vue, des ranchs à foison, des cow-boys chaussés de Santiags, de la cuisine Tex-mex épicée, des salles de danse résonnant aux airs entraînants de country musique, des habitants sortant rarement sans leur arme... Bref, le tableau  est vite dressé.
Pourtant, si ces clichés collent bien à la peau du plus grand état américain, sa capitale est censée n'avoir rien en commun avec cet état d’esprit rétrograde et conservateur. 
Austin, c'est même  tout le contraire. Une bulle de fraîcheur, de progressisme, d'avant-garde écolo et artistique. C'est la ville des food-truck, de la musique live, des initiatives environnementales. C'est aussi là, entre autres, qu'a été créée la chaîne de produits Bio célèbre à travers tout le pays : Whole Food.

Bref, une ville hipster qui donne vraiment envie d'être découverte. C'est donc avec toutes ces belles promesses que je me rends enchantée dans la capitale Texane à l'occasion  de ma dernière dégustation de vin dans le cadre de la tournée APVSA. 
Au programme : une journée de boulot et une petite journée de visite le lendemain avant de reprendre l'avion en fin d'après-midi pour Durham.

Je vous parlais récemment  de conseils pour concilier déplacements professionnels et tourisme (l'article par ICI), aujourd'hui, je vous parle de ces fois où rien ne se passe comme prévu... : (
Voilà donc le récit de mon passage à Austin et mon rendez-vous presque manqué avec sa culture alternative et son atmosphère décalée et festive.




J-1

Tout d'abord ça commence par l'annonce d'une météo pas jojo... dans l'état où il fait presque toujours beau, je me débrouille pour débarquer quand il pleut ! Puis, à peine montée dans l'avion, je commence à  avoir la crève... J'arrive  finalement à l'hôtel après une matinée éprouvante (réveil à 4h15 du matin, 2 vols et un rhume !) et je découvre le Sheraton où j'ai réservé une chambre pour la nuit. 
AUSTIN

L'hôtel est sympa mais collé au périphérique :  pas top le cadre ! Let's move on... (Allons de l'avant...) !!!
Je décide d'aller sur le lieu de la dégustation à pied pour profiter au max de la ville mais le cœur n'y est pas, il fait gris, lourd, le ciel est bas, j'use mouchoirs sur mouchoirs. Le quartier que je traverse a un certain charme avec ses larges rues parsemées de bars et restos colorés, mélange de style Far West et hipster mais l'ambiance est bizarre.

AUSTIN

AUSTIN

Les rues sont uniquement peuplées de sdf à  chaque intersection, chaque recoin. Je ne me sens pas en insécurité mais l'ambiance est étrange, cela fait un peu ghetto aux airs bobo. Et quasiment personne qui marche dans la rue à part moi. Puis, après un petit crochet par le Visitor Center où je glane quelques infos pour ma visite du lendemain,  je me rapproche de la rue centrale 6th street. Ici les boutiques et restaurants se resserrent, la rue s'anime et on se sent davantage en centre-ville.


AUSTIN

AUSTIN

AUSTIN

 J'admire les devantures colorées et l'architecture très variée des bâtiments. Ça n'a rien de spectaculaire, mais c'est mignon et vivant. Puis, j'atterris au restau où se passe la dégustation  et c'est parti pour une longue après-midi avec le nez qui coule et un bon mal de crâne…

Finalement, 17h00 arrive, j'ai survécu à mon rhume et j'ai même eu des acheteurs qui semblent intéressés par les vins de mes producteurs.
Nous nous retrouvons avec quelques exposants qui passent aussi la soirée sur Austin et nous décidons d'aller dîner dans une adresse de BBQ recommandée par Tripadvisor. Je goûte une spécialité TexMex (mélange de cuisine texane et mexicaine) à base d'épaule de porc façon "carnitas" servie avec du guacamole, des tacos et des haricots rouges épicés au fromage. C'est vraiment bon !
Puis, je rentre à pied avec l'un de mes compagnons de la soirée au Sheraton où il séjourne aussi.  21.30 je me couche et sombre aussitôt. 


J-2



Le lendemain, je me motive pour aller visiter à fond la ville. La télé au petit dej’ parle de tempête mais Google n'annonce pas de pluie avant la fin d'aprem. On verra bien !!!
Je fais quelques brasses dans la piscine intérieure de l'hôtel (c’est tout couvert et il fait trop frais pour profiter de la partie extérieure) et me dirige vers le Capitole. 


AUSTIN

AUSTIN

Là, je suis la visite guidée très intéressante et essaye même d'assister à la séance du sénat qui est imminente mais le temps passe et toujours pas de sénateurs… Je décide de continuer mon chemin. J'ai beaucoup aimé ce moment passé dans le Capitole qui en semaine est en pleine activité et rempli de sénateurs et membres de la chambre des représentants. En contrepartie, on ne peut pas forcément voir les différentes salles car il y a des sessions mais pour le sénat par exemple, on peut grimper à l’étage supérieur et regarder les sénateurs travailler !
Finalement, je descends vers la rivière en croisant la célèbre rue de Congress Avenue, une large avenue bordée de bars et restos, pas désagréable mais qui n'a pas de charme particulier. Je me perds dans le Wharehouse District censé être plus chic et animé d’après le guide mais je ne vois que travaux et rues barrées en dessous des buildings. Pas des plus agréables !!!

Je ne suis pas emballée par la balade. Finalement, la 2nd street me réconcilie un peu avec le downtown avec ses trottoirs ombragés bordés de petits cafés et magasins. 

Je finis par traverser le pont qui connecte la partie sud de la ville. J'ai l'intention de promener le long de la rivière mais la balade de ce côté de la rive ne me paraît pas des plus agréables car une épaisse rangée d'arbres touffus occulte la vue. De l'autre côté,  un parc a l'air sympa mais semble un peu trop loin. Tant pis, la balade au bord de l'eau ne sera pas pour aujourd'hui !  


AUSTIN

Je décide de tracer dans le quartier de South Congres et entre l'adresse dans mon Google Maps. C'est  parti  pour 45 longues minutes de marche. Je croise d'abord une grosse route bordée par quelques maisons aussi mignonnes qu'originales, toujours colorées, puis me perd dans des quartiers résidentiels très calmes et verdoyants.

 Je passe tantôt devant une petite maison très simple,  tantôt devant une grosse bâtisse contemporaine. On est loin des quartiers résidentiels classiques, ici, diversité et disparité règnent. 


AUSTIN

AUSTIN

AUSTIN

AUSTIN

La balade est agréable mais le ciel s'est découvert et il commence à faire très chaud. Je longe plusieurs petits parcs avant de déboucher dans une zone commerciale. Je suis censée  être arrivée  mais je ne vois que des supermarchés et stations essence. J'étudie plus en détail la carte et constate que je n'ai pas rentré le bon quartier et suis allée bien bien trop loin. Rrrrrrhhhhh, j’ai chaud, j’ai faim, je suis fatiguée et je suis bonne pour redescendre la rue de South Congress sur 20 minutes dans la direction d'où je viens. 
Je ne peux pas dire qu’à ce moment-là, je dresse un bilan très positif de ma visite de la ville. De plus, l'heure tourne et il ne me reste que peu de temps devant moi.

Mais finalement, je tombe enfin sur le SOCO (quartier de South Congress), et découvre son atmosphère si particulière. Avec les buildings du centre-ville en arrière-plan, la rue bordée de magasins colorées, de concept store, de food trucks, de restos aux différentes influences me plaît immédiatement. Je fais enfin connaissance avec le Austin hypster, décalé et vibrant que j'attendais. 


AUSTIN

AUSTIN

AUSTIN


AUSTIN

AUSTIN

AUSTIN

AUSTIN

AUSTIN
AUSTIN

Malheureusement, je n'ai pas trop le temps de traîner dans les bars et boutiques. Juste le temps de me poser dans un restau japonais, de déguster des sushis et des dumplings végétariens.
AUSTIN
Installée sur ma petite table donnant sur la rue,  j'observe les locaux qui se pressent devant les food truck en papotant, se donnent rendez- vous dans l'uns des nombreux restos pour le lunch ou déambulent dans la rue. L'ambiance est bon enfant, pas de chichi, ici on préfère les jeans slim et les chemises à carreaux aux costards, les piercings aux bijoux, les mèches multicolores au brushing... Il y a un je-ne-sais-quoi d’intemporel et d'électrique qui flotte dans l'air. 
Finalement, je décide de rentrer à l'hôtel à pied et repasse par le quartier de Red River qui me semble plus fun ! La pauvreté est toujours très présente  mais j'apprécie davantage le paysage parsemé de fresques murales et de bars et restaurants à l'univers décalé et accueillant.



AUSTIN

AUSTIN

AUSTIN


Le slogan de la ville: "Keep it weird" (Gardons la ville bizarre) prend tout son sens. 
Je pars finalement sur une note très positive mais reste un peu sur ma faim et espère avoir l'occasion de découvrir davantage cette ville si singulière. 
Voilà les lieux et activités que j'aurais aimé tester avec un peu plus de temps et de renseignements :

 Me balader en vélo le long de la rivière ou même y faire du canoë ou du paddle
 Observer l'envol des milliers de chauve-souris au niveau du pont de Congress Avenue à la nuit tombée 
 Aller traîner du côté de l'Université au nord de la ville
 Me perdre dans les jolies rues résidentielles mais cette fois-ci à vélo
 Passer plus de temps à South Congress 
 Aller me baigner dans les piscines naturelles de Barton Spring Pool 
 Aller faire un tour du côté de East River 
 Profiter de l'ambiance festive de nombreux quartiers de la ville à la nuit tombée
 Découvrir Rainey Street, quartier résidentiel devenu le rdv des sorties nocturnes
----------------------------------------
Mes conseils pour concilier déplacements pro et visite touristique, par ICI


----------------------------------------

Si vous avez des questions, des remarques, RDV dans les commentaires pour poursuivre la discussion !

2 commentaires:

  1. top article ! j'ai hâte d’être en octobre (on passe quelques jours au texas)

    RépondreSupprimer
  2. Vous allez vous régaler! J'aimerais bien visiter davantage le Texas, mais Austin c'est assez différent du reste de l'état, à priori!

    RépondreSupprimer

About


Rendez-vous sur Instagram @travels_and_me


INSCRIVEZ-VOUS