jeudi 20 juillet 2017

Passer le cap de la trentaine de l'autre côté de l'Atlantique, entre rétrospection, pensées positives et belles surprises


Le jour tant redouté est arrivé !

Après plusieurs mois à voir se rapprocher l'échéance fatidique, ça y est, j'ai finalement franchi le cap des 30 ans !!! C'était le 10 juillet dernier. 
Pas de retour en France possible pour les vacances d'été, du coup, c'est loin de ma famille et de mes amis que j'ai célébré cet anniversaire un peu spécial.
Bien sûr, 30 ans c'est encore jeune mais c'est un drôle de sentiment de se dire que l'on passe à la dizaine supérieure !
Et puis, avec les 30 ans vient une espèce de pression supplémentaire non palpable, pas vraiment explicable, mais bien là. Tout d'un coup, on ne sait pas trop pourquoi,  car finalement on n'a qu'un jour de plus que la veille, on se dit que le temps compte, presse même et on se pose tout un tas de questions. Situation professionnelle, perspective familiale tout y passe...

Mais heureusement, dans ces cas-là, il y a les bonnes copines, celles qui vantent les avantages de la trentaine : tu te connais mieux, tu sais ce que tu veux, tu gagnes plus d'argent qu'à 20 ans, tu es encore jeune mais tu as atteint une certaine maturité qui te donne confiance.... Bref, tu as toutes les cartes en main pour profiter un max de la vie !

J'ai 30 ans et alors...?

Alors  m★★de la pression sociale  et voyons le bon côté des choses !
Certes à 30 ans, il y a un paquet de choses que je n'ai pas encore construites, mais finalement la vie que je mène m'apporte bien plus que le confort et la sécurité que l'on s'imagine devoir avoir à 30 ans
Alors si je fais un petit bilan, je réalise qu'à 30 ans...
Je n'ai pas de CDI mais je ne cesse de développer mes compétences professionnelles et surtout de donner forme à de nouveaux projets et perspectives professionnelles
★  Je n'ai pas de maison, ni de bien à moi mais j'ai la chance de vivre l'expérience de l'expatriation et la découverte permanente d'un nouveau pays et d'une nouvelle culture...
★  Je n'ai quasiment jamais cotisé pour la retraite mais j'ai visité près de la moitié des Etats-Unis et de nombreux autres pays dans le monde. Ca ne payera certes pas mes soupes quand je n'aurai plus de dents mais ça remplira mes journées de beaux souvenirs.
★  Je n'ai pas encore d'enfant mais j'ai un chouette mari et un chat qui m'attend bien sagement à la maison quand je pars en week-end (le chat, pas le mari ;)

Finalement avoir 30 ans, c'est surtout se rendre compte que nos rêves et nos attentes de la vie changent. A 10 ans, je regardais des séries tv sur TF1 et pensais que la vie d'adulte c'était avoir une belle maison, une famille bien proprette et un boulot pour la vie. A 30 ans, je continue de construire ma vie et mes rêves et je réalise que tout est à faire !


Place à la fête

La partie la plus marrante dans le fait d'avoir 30 ans reste de le célébrer ! Et pourquoi pas à plusieurs reprises...
J'ai donc fêté ce passage dans la trentaine tout d'abord lors d'un week-end dans la région des ranches et des chevaux (située à 1h15 de chez nous au sud). Nathan m'avait fait la surprise et avait réservé, le week-end avant mon anniversaire, un B&B hyper mignon dans un ranch. Le cadre était magique : un bel appartement à la déco rustique, un petit porche qui donnait sur l'écurie, les poules qui venaient gratter à la porte... Un week-end très agréable rythmé par de bons repas et des balades dans le petit centre-ville commerçant de Soutern Pines.


30ans
30ans
30ans
30ans
30ans
30ans

Puis, le jour de mon anniversaire, nous avons fait un BBQ à la maison avec les copains et quelques jours plus tard, nous avons remis cela en version XXL chez mon amie Claire qui fêtait aussi ses 30 ans. Une belle soirée autour d'un énorme BBQ, des jeux d'extérieur dont une pêche aux canards grandeur nature dans la piscine gonflable (qui nous a aussi servi de bain de pieds  pour se remettre de la chaleur suffocante). Mais le clou de la soirée a été les animations : un petit feu d'artifice improvisé et le jeu des Pinatas dont l'une (la belle glace) faite entièrement par notre amie Barbora. Pour rappel, cette tradition mexicaine venue à l'origine d'Espagne consiste à frapper, les yeux bandés, un récipient suspendu à un arbre pour en libérer les trésors qu'il contient. C'est un jeu très répandu lors des anniversaires d'enfants aux Etats-Unis et nous avons beaucoup ri à frapper à l'aveugle nos proies jusqu'à ce qu'elles explosent et déversent des bonbons partout sur  l'herbe.

30ans
30ans
30ans
30ans
Et pour finir, voici la vidéo d'Abbi et moi s'acharnant sur la pinata avec une batte de baseball. On ne se moque pas...et n'oubiez pas qu'on avait les yeux fermés!



Si vous avez des questions, des remaques, des suggestions, RDV dans les commentaires pour poursuivre la discussion !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

About


Rendez-vous sur Instagram @travels_and_me


INSCRIVEZ-VOUS