mercredi 15 novembre 2017

Los Angeles, la ville qui divise ! Mini-guide et recommandations

LA

De passage en Californie,
faut-il visiter L. A. ?
Je me pose la question car j'entends très souvent les témoignages de personnes ayant été déçues par leur passage dans la célèbre ville Californienne. Si je ne doute pas que Los Angeles peut-être une ville très sympa à vivre ou à explorer avec pas mal de temps devant soi, la question est, de passage dans les environs, avec peu de temps devant soi, faut-il consacrer du temps et un détour pour visiter la ville ? Cet article n'est pas une réponse ferme mais plutôt le début d'une réflexion et d'un échange à ce sujet ; vos avis sont plus que les bienvenus ! 

Le premier élément à prendre en compte est, dans quel type de voyage s'inclut la visite de la ville? Je m'explique, prévoyez-vous un roadtrip dans les parcs nationaux à la recherche de paysages grandioses et d'aventures "nature" ou projetez-vous de découvrir la côte californienne et ses grandes villes ? Evidemment, votre visite de Los Angeles ne sera pas vécue de la même façon selon votre voyage et vos attentes. J'entends tellement souvent des voyageurs déçus de leur visite en fin de séjour, fatigués après en avoir pris plein les yeux tous les jours dans des coins de nature extraordinaires ou en arrivant et tous impatients d'enfiler leur basket pour partir sur les chemins des plus beaux parcs nationaux. Dans ces cas-là, le constat est souvent le même, les bouchons et la taille de la ville pèsent et finalement le voyage semble bien fade par rapport aux souvenirs des parcs.
Toutefois, cela ne fait aucun doute, Los Angeles est une ville qui possède de nombreux charmes et gagne à être connue. Il faut simplement savoir à quoi s'attendre et prévoir son voyage en fonction.


Mon expérience de Los Angeles

En deux ans, j'ai eu le temps d'explorer pas mal de régions des Etats-Unis mais Los Angeles n'a jamais été dans mon top 10, ni même 20, des destinations à voir. Alors quand je m'y suis rendue, dans le cadre du guide touristique Californie sur lequel j'ai travaillé cet été, j'étais ravie de pouvoir enfin me faire ma propre opinion de la ville ! Je suis donc partie avec un peu de mauvaise foi, pensant que je n'allais pas avoir le coup de foudre pour la métropole Californienne et suspense... le verdict... cela a été le cas. J'ai aussi fait les frais du trafic insupportable, de la difficulté à se garer, et des temps de trajets trop longs pour rallier les différents points que je devais visiter. Résultat en 3 jours, je n'ai pas eu l'opportunité de creuser la ville comme il se doit. Mais voilà, ce que je peux vous en dire....


Les incontournables en 2 mots

★ Berverly Hills et les maisons des stars

Evidemment, l'une des destinations incontournables est la célèbre avenue 100% luxe et bling-bling de Rodéo Drive, le boulevard bordé de hauts palmiers de Sunset Boulevard et les maisons de stars de Bel Air et Beverly Hills. C'est à voir mais, très touristique et cliché. En revanche, j'ai eu l'occasion de tester un tour auto-guidé en vélo (si vous voulez voir, c'est par ici) dans le quartier et c'était vraiment une belle alternative pour visiter ces lieux mythiques tout seul, loin de la foule et des bus à deux étages. Je me suis donc munie de mon joli vélo et me suis laissée guider par l'appli installée sur le téléphone prêté à cet effet. J'ai ainsi découvert les principaux points d'intérêt du quartier et les maisons de stars à mon rythme, en écoutant la petite voix qui me racontait de jolies histoires. Une belle visite mais pas sans effort, qu'est-ce que ça grimpe par moments !


LOS ANGELES
LOS ANGELES

★ Hollywood Boulevard

Un autre incontournable : Hollywood Boulevard et le Walk of Fame, son fameux trottoir incrusté d'étoiles à l'effigie des célébrités d'Hollywood. C'est marrant, mais après avoir pris une ou deux photos, il n'y a guère plus à faire sur le trottoir de la gloire. Le boulevard concentre, lui un nombre important de célèbres théâtres à l'architecture unique : El Capitan, le Dolby ou encore le colossal Chinese Theater et son allée d'empreintes de pieds et de mains de stars immortalisées dans le ciment. Juste à côté, le centre commercial d'Hollywood and Highland Center est aussi un concentré de démesure avec sa porte géante et ses éléphants qui trônent fièrement au sommet de gigantesques colonnes. Personnellement, après un tour sommaire du quartier, j'ai préféré fuir la foule et les adresses ultra-touristiques pour déjeuner dans l'ambiance bon enfant et décalée de la chaîne d'hôtel française MamaShelter où je séjournais pour ma dernière journée à Los Angeles.

LOS ANGELES
LOS ANGELES

★ Les studios de cinéma

Ambiance très différente dans les deux principaux studios d'Hollywood. Universal Studios est un parc d'attractions en lui-même incluant une visite en train des décors de cinéma les plus célèbres de la maison de production. J'ai personnellement passé un bon moment dans le parc et particulièrement dans la partie Harry Potter, où l'on se croirait réellement au royaume de l'apprenti sorcier avec la reproduction du château et des ruelles du village de Pré-au-Lard. Toutefois, je ne suis pas sûre que j'aurais apprécié autant l'expérience si j'avais dû payer  la modique somme de 116$ ou ne pas avoir eu un pass me permettant de couper les longues files d'attente pour chaque attraction. Chez Warner Bros, on visite les studios dans de plus petits trains, la visite est davantage basée sur les anecdotes de tournage et l'histoire des studios. En prime, un passage dans le décor extérieur de Gilmore Girls, puis, s'ils ne sont pas en tournage, dans ceux de Big  Bang Theory et  enfin dans le célèbre Central Perk de Friends. C'est donc la seconde visite que je privilégierais si je devais choisir entre les deux, moins chère, plus authentique et bien plus centrée sur les tournages et la production (mais les attractions en moins).
LOS ANGELES
LOS ANGELES

★ Santa Monica

La célèbre jetée de Santa Monica accueillant de nombreux restaurants, bars, magasins de souvenirs et attractions, dont la très photographiée grande roue, est aussi un passage classique lors d'un séjour à L.A. Perso, le côté ultra touristique et la foule opaque ont pris le dessus sur le plaisir de découvrir ce lieu si mythique. A quelques rues de là, on découvre des rues piétonnes animées et un centre-commercial. L'ensemble a un certain charme mais toujours trop touristique à mon goût. Finalement, c'est peut-être la promenade de Park Palisades, en retrait de cette agitation, avec vue  sur la plage et l'océan qui m'a le plus marquée.

LOS ANGELES
los angeles

★ Hollywood sign & le Griffith Observatory

Ces immenses lettres blanches hautes de plus de 13 mètres de haut sur les hauteurs de la ville sont probablement l'emblème le plus connu de Los Angeles. Le site est fermé au public mais l'on peut s'en approcher en voiture et l'admirer depuis le Strategic Perception si l'on a pas le temps pour une randonnée sur le Lake Hollywood Trail. Pour ma part, avec très peu de temps devant moi, je me suis contentée de garer ma voiture dans une des petites ruelles près du Strategic Point, de marcher quelques minutes, de prendre une petite photo et le tour était joué. C'était sympa mais cela ne restera pas un souvenir impérissable ! Un autre point de vue pour observer les célèbres lettres est le Griffith Observatory. Un magnifique bâtiment  blanc surmonté de dômes et agrémenté d'un jardin qui accueille l'observatoire de Los Angeles et un planétarium. C'est aussi le point idéal pour une vue panoramique sur la cité des anges. Malheureusement, pour moi, cette visite n'a pas été fructueuse... Le temps était couvert, je n'ai pas pu profiter de la vue sur la ville et l'observatoire n'était pas encore ouvert. Ce sera donc pour une prochaine fois.
LOS ANGELES


Mes coups de cœur 

★ Art District

Comme son nom l'indique, c'est le quartier artistique qui se situe dans le centre de Los Angeles. C'est un ancien quartier industriel où les entrepôts se sont transformés en galeries et résidences d'artistes. J'ai beaucoup aimé, l'ambiance particulière du lieu, les petits bars et restos et les magnifiques fresques murales multicolores un peu partout.
Los Angeles

 Chinatown et Little Japan

Le quartier chinois de Los Angeles rassemble des restaurants typiques et bon marché et quelques rues piètonnes organisées autour de la  jolie Central Plaza , bordée de bâtiments colorés à l'architecture traditionnelle. C'est un endroit plaisant pour se balader ou se poser. Le jour où j'y étais le quartier était presque désert, à l'exception d'une équipe de tournage. J'avais l'impression à vrai dire, d'avoir pénétré dans un studio de cinéma. Little Japan, dans un autre style, plus high tech et électrique est le rendez-vous des amateurs de sushis et autres spécialités japonaises. On peut aussi y découvrir les musées et jardins et une petite place. J'ai bien aimé me balader dans le marché au premier niveau du centre-commercial et bien sûr, terminer la balade par de bons sushis à emporter.

LOS ANGELES

★ Dowtown

Le downtown de Los Angeles est souvent délaissé au profit des plages et d'Hollywood. Pourtant, il  regorge de sites très sympas à voir : le marché animé de Grand Central Market, le toit de la mairie duquel on a une vue panoramique sur la ville, la belle gare d'Union station, le joli parc de Civic Center, le célèbre  auditorium de Walt Disney Concert Hall, ce géant d'acier qui accueille l'orchestre philharmonique de Los Angeles ou encore le musée d'art contemporain du Broad, entre autres.
LOS ANGELES

Venice Beach

Venice Beach, c'est le repère des skaters, des artistes, des marginaux, des locaux, bref de tout le monde.... Une population très bigarrée à laquelle se mêle un flot de touristes venus promener sur la plage et voir le fameux skate parc et le street art qui s'invite un peu partout sur les murs de la ville ou encore déambuler dans les nombreuses échoppes multicolores et  prendre en photo le signe Venice Beach qui se balance sur un câble noir à l'angle de Windward Avenue et Pacific Avenue. Un peu plus loin, le quartier autour d'Abbot Kinney concentre des boutiques, des coffee shops, restos et bars hipster--chics.  C'est probablement mon endroit préféré bien que je n'aie pas eu le temps de m'y attarder. Un petit passage du côté des canaux qui ont donné son nom à Venice Beach est aussi une balade agréable et ressourçante après le bain de foule sur la plage (particulièrement surpeuplée le week-end).

los angeles

Ce que je n'ai pas eu le temps de voir mais recommande

★ Silver Lake 

Entre downtown et le parc du Griffith, un coin populaire et très agréable pour découvrir la vie de quartier et une autre facette de Los Angeles. C'est le repère des hipsters, on y trouve des friperies,  des galeries, des petites boutiques indépendantes, bars et restos animés, le tout dans une ambiance bon enfant, tantôt écolo, tantôt babacool.  

★ The Getty Center


Le Getty Center est un magnifique musée d'art sur les hauteurs du quartier de Brentwood. Outre sa riche collection et une remarquable architecture aussi blanche que géométrique, il offre une vue panoramique sur Los Angeles et une balade très agréable et ressourçante dans de nombreux jardins (de cactus, sculptures, labyrinthe...il y en a pour tous les goûts).

★ Le Farmer Market

Le marché fermier, connu sous le nom de Original Farmer Market est le rendez-vous gastronomique de Los Angeles depuis son ouverture en 1934. Plus de 100 stands de produits frais, épices, cuisine internationale... accueillent tous les jours les nombreux visiteurs et locaux. On trouve aussi tout autour de nombreux restaurants de qualité. C'est un passage incontournable pour rencontrer la gastronomie Californienne.

★ Cuver City

Un quartier qui donne un bon aperçu de l'ambiance de L.A loin des sites ultra-touristiques et des clichés hollywoodiens et  que j'ai découvert à travers le récit de ma copine blogeuse de Gaelle in Los Angeles. Pour en savoir plus, c'est par ici.

★ Découvrir Los Angeles en rando

Plusieurs randonnées permettent de découvrir Los Angeles sous un autre angle offrant tantôt une vue panoramique sur la ville, tantôt un break nature très apprécié, Au choix parmi les plus belles balades : Runyon Canyon, Griffith Park Trail ou encore Franklin Canyon Park.


Le mot de la fin

La conclusion est que l'on ne peut découvrir Los Angeles en 2 ou 3 jours et que les quartiers les plus agréables et les plus représentatifs de cette ville vibrante, culturelle et cosmopolite ne se cantonnent pas aux clichés ultra-touristiques d'Hollywood, Berverly Hills et Santa Monica. Mon conseil, si vous rêvez d'aller voir les studios, les maisons de stars et le Walk of Fame, foncez mais si vous cherchez autre chose, prévoyez plus d'une semaine pour vraiment profiter de la ville et découvrir ses différents quartiers. Voire quelques jours de plus pour profitez des alentours, Pasadena, Malibu...il y a de quoi faire. Enfin, si vous êtes de passage pour explorer les parcs et avez très peu de temps devant vous, vous préférerez peut-être passer sur la visite de Los Angeles et partir directement dans les grands espaces de l'Ouest car une visite en 2/2 de la ville ne vous apportera sûrement que stress et déception. 




------------------------------------------------------------------------------------------------
Non loin de là, Malibu,
à découvrir  par ici
------------------------------------------------------------------------------------------------

ET VOUS ???
Vous avez visité L.A. ? Vous avez aimé ?
Vous avez des recommandations à partager?



2 commentaires:

  1. Je ne connais toujours pas cette ville, mais j'imagine en effet qu'on peut y trouver de très jolies choses comme être déçus par d'autres aspects...

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement et je pense que le charme de Los Angeles ne se trouve pas nécessairement dans les lieux les plus connus. Il faut sortir un peu des sentiers battus pour vraiment comprendre la ville...

    RépondreSupprimer

INSCRIVEZ-VOUS