Le Texas m’attire depuis longtemps et un endroit en particulier, Big Bend National Park. Un parc national très isolé à l’extrême sud-ouest de l’Etat, à la frontière mexicaine. Fin octobre 2018, mon père décide de me rendre visite à Durham et veut que l’on fasse un road trip. Il s’est habitué à ce que l’on découvre une nouvelle région à chaque fois qu’il me rend visite (en 2015, nous avions fait un road trip en Nouvelle-Angleterre et au Québec, et en 2016, au Colorado et en Utah). Il veut donc continuer son exploration des USA. Le Texas le fait aussi rêver et la saison semble idéale pour se lancer dans un voyage dans les déserts texans et de l’Arizona ! C’est validé, nous décidons de faire un road trip dans cette région des Etats-Unis (les détails du road trip par ici).

balanced Rock Big Bend

Les informations pratiques du parc national de Big Bend

route Rock Big Bend
Ross Maxwell Scenic Drive

Pourquoi visiter le parc national de Big Bend

Big Bend National Park est un parc national aussi spectaculaire que méconnu. S’il est peu visité, c’est en raison de son isolement dans une région désertique à la frontière du Mexique. A l’Ouest, El Paso, la ville la plus proche se trouve à plus de 5 heures de route et à l’est, San Antonio est accessible en plus de 7 heures de trajet en voiture. Pourtant je ne saurais que trop recommander de visiter ce parc, voici pourquoi :

Pour sa diversité, immence parc de 3200 km2 , Big Bend se compose de 3 parties : la région montagneuse des Chisos Mountains, le fleuve du Rio Grande qui le délimite au Sud et marque la frontière avec le Mexique, le désert de Chihuahua. Autant donc de variété de paysages et d’expériences avec une faune et une flore très riche.

★ Pour ses paysages spectaculaires, canyons étroits, vallées désertiques à perte de vue, montagnes érodées… Le parc offre des paysages de cartes postales que l’on a la chance d’apprécier loin des foules des parcs nationaux les plus populaires.

Parce qu’il est hors des sentiers battus. C’est l’occasion de sortir des itinéraires classiques des grands parcs de l’Ouest et de découvrir une autre partie des Etats-Unis moins connue.

★ Quelle est la meilleure saison pour visiter le parc national de Big Bend ?

Il faut clairement éviter la saison estivale, en raison des températures trop élevées. La saison la plus propice pour visiter le parc national de Big Bend se situe entre fin octobre et mi-avril. A noter que les Visitor Center ne sont pas tous ouverts en été. Plus d’informations (en anglais) sur le site officiel du parc.

fôrets de yuccas Big Bend
point de vue route Bend Ranch State Parkte Park

★ Où se loger à Big Bend ?

Vous aurez deux options pour vous loger dans le parc, l’hotel de Chisos Mountains Lodge ou le camping. Big Bend possède 3 campings, ils sont réservables de début novembre à mi-avril, En dehors de cette période, ils sont sur la base du premiers arrivés, premiers servis. Plus d’informations (en anglais) par ici.

★ Combien de temps prévoir pour la visite de Big Bend National Park ?

Comptez 2 jours minimum pour profiter de cet immense parc, plus pour avoir le temps d’y faire de plus longues balades.

Sur la route du parc national de Big Bend

Après un court séjour à Présidio à la frontière mexicaine (où nous en profitons pour faire une virée d’une journée au Mexique), nous nous mettons en route pour le parc National de Big Bend à une centaine de kilomètres de là. Nous longeons la frontière mexicaine tout du long, le fleuve du Rio Grande qui marque la séparation est tout proche. De l’autre côté de la route, se trouve le Bend Ranch State Park. Les paysages se font de plus en plus accidentés, des formations rocheuses tantôt multicolores, tantôt parsemées de touches de verdure se dessinent en fond et laissent la place de temps en temps à une cheminée de fée ou une plante grasse.

?

Nous faisons un stop à Lajita une petite bourgade qui se compose essentiellement d’un hôtel et d’un golf, c’est mignon mais surfait. Pas loin de là, à deux pas de l’entrée du parc, nous nous arrêtons dans la ville fantôme de Terlingua. La cadre est magnifique avec les montagnes Chisos en arrière-plan Nous nous perdons un moment dans les ruines avant de faire du shopping local : jerky (baton de viande séchée) du coin et bières texanes.

route sinueuse Bend Ranch State Parkte Park
Route Bend Ranch State Parkte Park

Arrêts sur la route du parc national de Big Bend

point de vue Bend Ranch State Parkte Park
photo route Bend Ranch State Parkte Park
balade Bend Ranch State Parkte Park
décors Bend Ranch State Parkte Park

Le village touristique de Lajita

Hotel Lajitas Texas
rue Lajitas Texas

La ville fantôme de Terlingua

panorama Terlingua Texas
Ambiance Far West Terlingua Texas
ruine Terlingua Texas
Point de vue Terlingua Texas
magasin Terlingua Texas
ruines Terlingua

Arrivée dans le parc, cap au Sud et panoramas ?

Nous voilà dans le parc. Nous attaquons la route scénique de Ross Maxwell Scenic Drive pour rejoindre le Sud. Les Chisos Mountains sont à présent tout autour de nous. Nous longeons la chaîne vallonnée recouverte d’un tapis de verdure que nous ne soupçonnions pas. Nous avons déjà roulé un moment depuis notre départ de Presidio mais faire de la route dans un cadre aussi photogénique, ne me gêne pas du tout. Il est, toutefois, temps de faire une pause déjeuner. Nous nous arrêtons au Sotol Vista Overlook où nous avalons rapidement notre salade préparée le matin même en profitant de la vue panoramique sur la vallée montagneuse.

vue depui Ross Maxwell Scenic Drive
route Ross Maxwell Scenic Drive
photo route Ross Maxwell Scenic Drive
panorama route Ross Maxwell Scenic Drive

Castolon Historic District & Canyon de Santa Helena

Puis, nous tentons un arrêt au Visitor Center de Castolon qui est fermé (on est encore trop tôt pour la saison touristique, le centre n’ouvre que dans quelques jours), avant de rejoindre le Santa Helena Canyon Trail qui doit nous conduire au canyon du même nom. Ce canyon formé par le fleuve Rio Grande est à cheval entre le Texas et le Mexique. Une courte randonnée nous permet d’en voir une petite partie mais, avant, nous devons passer le Rio Grande et nous hisser grâce à une corde pour rejoindre l’autre rive. La pente boueuse ne rend pas l’ascension des plus faciles mais on s’en tire bien. On prend ensuite un peu de hauteur avant de s’enfoncer dans le canyon de plus en plus étroit. Nous croisons quelques autres visiteurs mais nous sommes, le plus souvent seuls, ce qui rend cette découverte encore plus spéciale. Nous avançons le plus loin possible, en nous frayant un passage dans la végétation luxuriante. Cette courte balade est vraiment, à mon sens, un incontournable d’une visite de Big Bend.

Visitor Center de Castolon
traversée Rio Grande canyon Santa Helena Big Bend
escalade balade canyon Santa Helena Big Bend
canyon Santa Helena Rock Big Bend
point e vue canyon Santa Helena Big Bend