A moins que vous viviez sur une île déserte coupée de toutes communications modernes, vous avez forcément entendu parler de la propagation du COVID-19, plus connu sous le nom de coronavirus, des villes mises en quarantaine et de l’économie mondiale qui s’écroule. Vous en savez donc sûrement autant que moi et je n’ai pas l’intention de m’épancher sur le sujet du virus. Si vous recherchez donc des conseils pour ne pas attraper le coronavirus ou les meilleures marques de gel hydroalcoolique, ce n’est pas cet article qui fera votre bonheur 😉 Allez plutôt faire un tour sur la page du gouvernement.

En revanche, je vous parle ici d’un des dommages collatéraux de la propagation de ce virus sur un sujet qui me touche : l’impact du coronavirus sur le tourisme. Voici donc un petit article court sur le coronavirus et le tourisme. Que vous soyez simplement curieux ou que vous vous demandiez quel est l’avenir de vos vacances d’été ou encore si vous devez annuler vos futurs vols, on en parle ici !

——————————————————————————————————————————————————————–

La situation a changé depuis la publication de cet article et le président des Etats-Unis a interdit l’entrée des voyageurs européens sur le sol américain du 13 mars au 12 avril. Plus d’informations sur la situation des voyages aux Etats-Unis sur mon site professionnel.

——————————————————————————————————————————————————————–

L’impact du coronavirus sur le tourisme 

Ce n’est pas un secret, l’économie mondiale fait les frais de la propagation du coronavirus. Elle ne se serait d’ailleurs jamais porté aussi mal depuis la crise de 2008.  Elle devrait perdre un demi-point en 2020 et passer, d’après le journal Le Point, de 2,9 à 2,4%.

Et forcément, quand on parle d’une crise sanitaire à l’échelle mondiale qui se propage par le transfert de population, la réponse immédiate est la fermeture de certaines frontières et la mise en quarantaine de certaines régions. Les compagnies aériennes sont de plus en plus nombreuses à annuler leurs vols vers les foyers épidémiques et le tourisme dans ces régions s’effondre. Si le tourisme en Asie a donc naturellement connu une baisse sans précédent, il n’y a pas que les régions les plus touchées par le virus qui souffrent.

Pourquoi le coronavirus impacte-t-il le tourisme à l’échelle mondiale ?

Les raisons sont simples. Premièrement, on ne peut prédire quels seront les prochains pays à faire les frais d’une propagation très rapide comme c’est le cas en Italie actuellement. En gros, aucune région du monde n’est à l’abri. Deuxièmement, même si on voyage vers une destination encore « safe », les voyages peuvent être malmenés par les annulations et autres perturbations qui ébranlent le système aérien. Enfin, dans un contexte de propagation virale, une grande partie de la population préfère limiter les bains de foule et rester au maximum chez soi. Les trajets en transports en commun et les visites touristiques n’ont donc pas trop le vent en poupe en ce moment. 

Le coronavirus et les Etats-Unis

Le coronavirus s’est fait un temps discret aux Etats-Unis. Mais ça, c’était jusqu’à ce que son président présage la fin très rapide de sa propagation et ne prenne pas au sérieux la menace. Un sujet qui est vite devenu un nouveau prétexte de querelle entre républicains et démocrates. Mais par nature, les Américains sont prudents et prévoyants. On assiste donc à des razzias dans les supermarchés qui sont dévalisés en produits de première nécessité. Alors, le tourisme aux Etats-Unis au milieu de tout ça, comment se porte-t-il ? Au début, c’était plutôt positif. Avec l’effondrement du tourisme asiatique, les voyages en Amérique avaient la cote. Puis, des frontières ont commencé à se fermer et le virus a fait son entrée sur le sol américain créant l’inquiétude chez les voyageurs. Ceux qui ont déjà pris leurs billets s’inquiètent et ceux qui avaient projeté de partir cet été ou bientôt, préfèrent attendre que l’épidémie se calme. 

road trip USA

L’impact du coronavirus sur les petites agences

Les premières victimes du coronavirus sont les PME. Les petites entreprises du tourisme en tête de liste. Dur, dur, de garder le cap lorsque son activité repose sur le tourisme… De mon côté, je suis aussi très impactée par le coronavirus. Certains de mes potentiels clients préfèrent mettre en pause leur projet de voyage aux Etats-Unis, quant aux nouvelles demandes, elles sont actuellement inexistantes 🙁 Pas facile donc en cette époque de l’année où on prépare, normalement, à plein régime l’organisation des prochaines vacances aux USA. Le point positif, c’est que cela me laisse du temps pour mettre en place de nouveaux outils. Je travaille, en ce moment, sur un e-book, dont j’espère pouvoir vous parler très bientôt. En attendant, j’ai déjà fait pas mal de modif sur le site avec, la mise en ligne d’une vidéo de présentation. N’hésitez pas à aller voir et me dire ce que vous en pensez en bas : travelwithmeinus.com

Faut-il annuler ses voyages et mettre en stand by l’organisation de ses vacances ?

Personnellement, je suis du genre à prendre un peu de recul avant de me décider dans un cas pareil. Mon conseil ? Si vous avez un voyage vers une destination compliquée dans un avenir proche et la possibilité d’annuler, cela peut être judicieux. Autrement, je prendrais le temps de voir comment cela évolue. Quant à l’organisation des vacances estivales, je pense (en tous cas je l’espère très fort) que tout cela rentré dans l’ordre à ce moment-là ! Mais vous pouvez soit vous renseigner sur les conditions d’annulation (de plus en plus d’agences et compagnies assouplissent leurs conditions en réponse à la situation) soit patienter encore un peu avant de faire vos réservations. On devrait y voir un peu plus clair d’ici le mois d’avril 🤞 Et si vous avez envie de vous évader d’ici là, allez faire un tour sur les articles voyages aux USA !

tourisme usa
The end

Pas encore abonné à mon compte Instagram ??? Venez suivre mes sorties et mes posts sur la vie du côté de Barcelone et mes aventures espagnoles et américaines ↠↠↠

N’hésitez pas à commenter cet article s’il vous a plu, juste en bas, dans la section commentaires. Je serais ravie d’échanger avec vous 😊 ↡↡↡