Canada, enfin !

Après un arrêt dans le Massachusets, mon père et moi prenons la route du Canada, où nous prévoyons de passer 10 jours de vacances, plus précisément en Gaspésie.

Sur l’autoroute Trans-Canada

Partis de bonne heure de Bangor, nous roulons sur la Highway Trans-Canada. Rapidement, la route prend un air de Grand Nord, la forêt se fait moins dense et plus haute et des montagnes se dessinent en arrière plan. La frontière Canadienne se rapproche.

Canada, Quebec, Gaspésie, Percé



En fin de matinée, nous arrivons au poste de contrôle. La queue est moins longue pour entrer au Canada que coté Etats-Unis et en une dizaine de minutes, nous nous présentons devant l’officier. Chouette, on peut demander un agent francophone, cela fait drôlement plaisir de parler sa langue natale avec des personnes inconnues.

Peur bleue !

Après avoir présenté nos papiers et répondu à quelques questions classiques : qu’est ce qu’on vient faire au Canada, combien de temps on reste, où on va et qu’est ce qu’on a dans la voiture, nous entrons sur le sol canadien. Le passage de la frontière me stressait un peu car on n’avait pas réussi à avoir de réponse claire sur les documents et la réglementation pour un touriste passant des Etats-Unis au Canada par la voie terrestre ni pour un résident des Etats-Unis. Mais en fait, si il y a d’avoir un soucis, ce sera à l’entrée des Etats-Unis, donc pas de raison de stresser maintenant en définitive. Alors que la pression retombe mon coeur s’emballe, l’agent ne m’a pas rendu mes papiers dont mon DS 2019 émis par l’ambassade sans lequel je ne peux plus rentrer sur le sol américain.
Je ne peux évidemment pas faire demi-tour et commence à paniquer. Je vois sur ma droite une aire de repos avec un office de tourisme et me précipite dedans pour expliquer ma situation. La responsable m’indique comment retourner au poste de frontière mais ma crainte est que je ne puisse pas m’adresser au poste Canadien sans faire le tour et donc devoir sortir du Canada et y re-renter. Ce qui serait évidemment impossible sans mon DS-2019. Heureusement, il y a un parking et un accès piéton au poste de frontière.
J’explique mon problème à une jeune fille qui revient quelques secondes après avec mon tas de papiers qui avait l’air de traîner quelque part dans les bureaux de contrôle. On se demande avec quel sérieux, les agents regardent les documents qu’on leur tend et réfléchissent à ce qu’il doivent en faire…En tout cas, merci pour la frayeur monsieur l’agent !!!

Grand Falls

Une demi-heure de route plus tard, nous nous arrêtons aux chutes de Grand Falls où nous pique-niquons dans la voiture sur le parking juste en face en admirant l’incroyable débit d’eau. Notre arrivée au Canada s’est accompagnée de la pluie… Finalement, la pluie cesse et nous sortons de la voiture après manger pour prendre quelques photos de la cascade. Le site en plein cœur de la ville est surprenant et si le gros barrage au dessus des cascades gâche un peu le paysage, les chutes restent impressionnantes en raison de leur puissance.

Canada, Quebec, Gaspésie, Percé


Après cette petite pause, nous nous remettons en route. Nous avons décidé de conduire au maximum pour nous rapprocher le plus possible de Percé, une jolie ville sur la pointe de la Gaspésie que nous souhaitons visiter le lendemain. Nous empruntons de petites routes de campagne et apprécions le paysage verdoyant qui se déroule à perte de vue puis traversons de charmantes bourgades.

Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Nous commençons à apercevoir la mer et longeons bientôt la côte. Nous entrons dans la région de Gaspésie.
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Finalement, nous découvrons la région tout en roulant et la route se fait donc agréable. Nous décidons aussi de continuer jusqu’à Percé afin d’être sur place le lendemain. Mais avant, nous devons vérifier que nous trouverons un camping encore ouvert lorsque nous arriverons. Nous relevons deux adresses dans le guide et décidons d’appeler, le problème, nous n’avons pas de réseau…
Nous nous arrêtons donc à une station essence où nous cherchons une cabine téléphonique. Le jeune employé nous propose gentiment d’appeler avec le téléphone de la station. Première expérience du français façon accent Québécois, ça décoiffe !!!
Parfait, le premier camping a encore de la place disponible et la réception ferme à 22h00, nous dormirons donc à Percé ce soir. Après une pause dans une poissonnerie de bord de route pour acheter de belles noix de Saint-Jacques fraîchement pêchées et dans un supermarché pour faire que quelques courses, nous arrivons au camping de Nature Océan Chalet vers 20h30.
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Après avoir réservé nos deux prochaines nuits nous arrangeons avec la réceptionniste une croisière en mer pour voir les baleines. Doris, la propriétaire appelle donc la compagnie et prend rendez-vous pour nous le lendemain à 9h00. Affaire rondement menée ! Alors que nous lui demandons quelques précisions sur le lieu et les possibilités de parking, Doris nous fait une réponse que ni l’un ni l’autre ne parvenons à décrypter. Il nous faut encore un peu de temps pour nous habituer à l’accent. Finalement, elle nous embarque dans sa voiture pour, nous pensons, choisir nos emplacements mais nous prenons en fait la route. Nous comprenons donc qu’elle nous amène en centre-ville et nous montre effectivement bientôt, où se situe la compagnie, le quai et où se garer. Vraiment adorable cette Doris ! Nous rentrons finalement pour choisir cette fois-ci nos emplacements. Le magnifique camping situé de l’autre côté de la route, offre une vue incroyable sur la baie et le rocher percé de Percé... Les emplacements des tentes sont supers. Nichés dans une épaisse petite forêt, ils offrent une végétation et une intimité qui ferait presque oublier que l’on est en camping. Après nous avoir indiqué les emplacements de libres, Doris nous fait visiter les parties communes : des sanitaires propres et à la décoration colorée, un grand salon avec télé, fauteuils, tables et chaises et de jolis abris en bois pour pouvoir pique-niquer même sous la pluie. La lumière du jour se fait de plus en plus rare et nous devons encore monter les tentes et préparer le repas.
Finalement, après cette belle visite, nous regrettons presque de ne rester que deux jours. Vers 22h00, nous rejoignons enfin notre emplacement et montons nos tentes dans la pénombre puis nous nous régalons de pâtes aux noix de Saint-Jacques.

Un jour à Percé

Après une petite séance photo matinale dans le camping, nous nous dirigeons dans le centre-ville où nous garons notre voiture sur le parking de la compagnie de croisière. Nous récupérons nos billets en échange d’environ 50 euros par personne. Nous avions le choix entre une croisière sur un plus gros bateau, un peu moins chère, ou sur un zodiac. La sortie en zodiac nous semble plus intime et nous préférons donc cette option. Il nous reste une grosse demi-heure avant le départ et nous nous rendons à pied au quai en longeant la jolie balade de bord de mer. La vue sur les falaises et le rocher est magnifique sous la vive lumière de matin.
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé
Canada, Quebec, Gaspésie, Percé