Cet article n’a pas pour but de raconter l’histoire américaine. Simplement de faire un résumé (non exhaustif) des temps forts de l’histoire des Etats-Unis, des premiers colons jusqu’à la signature de l’Indépendance américaine.

L’arrivée des colons

 Les Etats-Unis sont peuplés depuis bien longtemps. Ses premiers habitants seraient venus d’Asie il y a plus de 10 000 ans et auraient traversé le détroit de Béring (liant la Russie à l’Alaska par un passage glacé). Différentes populations se sont alors installées aux Etats-Unis, mais le développement du pays n’a débuté qu’avec les Européens après la découverte des Amériques par Christophe Colomb. Depuis, différents pays ont colonisé le continent Nord-Américain. Entre autres, les
Espagnols ont découvert les côtes de Floride et du Golfe du Mexique
mais ne trouvant pas d’or s’en sont désintéressés et ont créé, à l’Ouest, des missions de jésuites pour évangéliser les indiens. Les hollandais ont créé la Nouvelle Amsterdam à l’extrémité de la presqu’île de Manhattan. 
Les Français, se sont essentiellement développés autour des grands lacs, du Mississippi et en Louisiane.

Les anglais, quant à eux, ont été plus tardifs et se sont installés au centre de la côte Est, région inhospitalière délaissée par les autres pays Européens. Ils ont tout d’abord créé la colonie de Jamestown puis avec les 102 pèlerins arrivés au bord du May Flower, se sont installés autour du Cap Code dans Le Massachussetts. Progressivement, ils ont éliminé les colonies hollandaises et suédoises, situées entre Jamestown et Cap Code, devenant ainsi, à  la fin du 17eme siècle, maîtres de la Côte Est. 3 colonies anglaises existaient alors.

Les 3 principales colonies à la fin du 17ème siècle


⇒La Nouvelle Angleterre avec une population de petits propriétaires et entrepreneurs vivant essentiellement de la pêche et du commerce de produits coloniaux.

⇒ Les colonies du Sud essentiellement agricoles qui reposaient sur la culture de l’indigo, du tabac, du riz puis  du coton grâce à l’esclavage.

⇒ Le groupement intermédiaire sans vraiment d’identité qui regroupait New York, le New Jersey, le Delaware et la Pennsylvanie.
Chaque colonie avait une constitution et un gouverneur et fonctionnait sur le modèle d’une monarchie parlementaire.

Vers l’Indépendance

A la fois très différentes, ces 3 colonies britanniques avaient un point commun ou plutôt un ennemi commun : l’Indien, qu’elles combattaient assidument. Après avoir repoussé les tribus autochtones, les colonies britanniques ont décidé de s’attaquer à un nouvel ennemi : les colonies françaises dans le but d’étendre leur territoire et de gagner du terrain. Cela donna naissance à la guerre de 7 ans, à la fin de laquelle, les français perdirent la plupart de leurs possessions sur le territoire américain. Les colons anglais n’avaient finalement plus d’ennemis mais allaient connaître une nouvelle source de conflit, cette fois-ci au sein de leur territoire.
Face à la décision du gouvernement britannique de mettre en place de nouvelles taxes à destination des colonies américaines, ces dernières, agacées par la suprématie de la couronne anglaise et leur dépendance économique ont fini par se révolter donnant naissance à la bataille de Lexington
George Washington fut choisi comme commandant et les colonies déclarèrent la guerre aux Anglais. L’intervention du Marquis de Lafayette et des Français, permis aux colons de remporter  la bataille de Yorktown et la guerre, scellant l’amitié entre la France et les tous nouveaux Etats-Unis d’Amérique. En 1776,  la Déclaration d’Indépendance rédigée par Thomas Jefferson fut adoptée par le congrès mais il fallut attendre  1783 pour que la Grande-Bretagne finisse par reconnaitre l’indépendance des Etats-Unis. George Washington devint le premier président des Etats-Unis.

Guette Etats-Unis
 

 

 

 On poursuit la discussion dans les commentaires