Je vous parlais l’année dernière de ces différences du quotidien quand on vit aux Etats-Unis (l’article par ici). Une des grosses différences, c’est aussi ces  drôles de lois qui ne nous parlent pas, mais alors absolument pas du tout, en tant que français. Si vous ne vivez pas aux Etats-Unis vous vous dites sûrement « mais de quoi elle cause » !!! Je vous donne des exemples…



AMERICAINES

En vrac

Dans certains Etats, il est illégal de laisser son enfant seul chez soi même s’il est ado. C’est le cas de l’Illinois, où il est interdit de laisser son enfant seul à la maison avant ses 14 ans.

Le port du casque n’est pas obligatoire dans tous les Etats. Dans certains (2 pour être précis), il n’est pas obligatoire du tout. Dans d’autres, il l’est partiellement (en fonction de l’âge du conducteur et de différents critères (son assurance santé, sa formation de conduite…).
Enfin, dans d’autres Etats, tout le monde est censé porter un casque comme en Caroline du Nord mais dans les faits, ce n’est pas le cas !

En Caroline du Sud, il faut habiter séparément depuis un an avant de pouvoir remplir une demande de divorce. Dans beaucoup d’Etats, particulièrement du Sud, il est très compliqué et long d’obtenir un divorce.

Les Etats-Unis considèrent l’adultère comme un crime. Cela peut aller d’une amende jusqu’à 4 ans d’emprisonnement comme dans le Michigan.


Aux Etats-Unis, on peut utiliser ses bras comme clignotants en voiture (donc bras à gauche pour tourner à gauche -logique-,  en haut pour tourner à droite, en bas pour ralentir ou s’arrêter). Rappelons aussi qu’aux Etats-Unis (sauf signal contraire), on peut tourner à droite quand le feu est rouge (si le champ est libre, bien sûr !).

Il est interdit partout dans les Etats-Unis d’uriner en public (rues, places, plages…) et les pénalités peuvent aller jusqu’à l’inscription du coupable au registre des délinquants sexuels (avec les conséquences qui vont avec…notamment l’interdiction d’habiter dans un certain périmètre d’une école ou d’un lieu fréquenté par des enfants, le registre étant consultable par qui veut !).


RELIGION
Barre fine

Les lois religieuses

Vous vous rappelez peut-être l’article sur l’importance de la religion aux Etats-Unis (ICI), vous allez voir à présent qu’il y a plein de lois (étranges) mises en place pour respecter les standards religieux dans chaque Etat. Ces drôles de lois ont un nom, ce sont les Blue Laws.

Premièrement, il est interdit, dans la plupart des Etats, de vendre de l’alcool le dimanche matin car c’est le moment de l’office. Mais pour d’autres Etats, c’est carrément durant toute la journée comme au Mississippi.


Je vous donne quelques autres exemples de règles dans certains Etats qui ont plus ou (surtout) moins de sens : 


Au Colorado, il est interdit de vendre des véhicules le dimanche (on rappelle que les commerces sont ouverts le dimanche aux USA)


Dans l’Illinois, sauf avis contraire de la municipalité, les courses de chevaux sont interdites le dimanche


En Oklahoma, la vente d’alcool est interdite la plupart des jours fériés (Thanksgiving, Independance day, Memorial Day, Noël…)




ALCOOL

Les lois  sur l’alcool

En ce qui concerne la vente d’alcool à proprement parler, c’est tout aussi compliqué. La vente d’alcool est très réglementée et propre à chaque Etat.Pour la petite anecdote, les règles d’importation d’alcool sont régies par le « Three-tier system » qui date d’après la prohibition, comme quoi ça se modernise bien tout ça !!!

Mais revenons à la vente…
Dans certains Etats (appelés Control State), c’est carrément l’Etat qui gère la vente de spiritueux voire de toutes
les boissons alcoolisées. 
Chez nous, en Caroline du Nord, par exemple, il faut aller dans des magasins spéciaux (réglementés par l’Etat) pour acheter de l’alcool fort. Dans d’autres Etats, comme le Colorado, on ne trouve aucune boisson alcoolisée dans les supermarchés, pas même du vin et de la bière et il faut aller dans les Liquor Store pour s’approvisionner. 

 Rappelons au passage, que les moins de 21 ans ne peuvent pas acheter de l’alcool et franchement les ricains ils ne rigolent pas trop avec ça. C’est pas ma copine Claire qui vous dira le contraire !!! En attente de sa nouvelle  carte d’identité
et munie de son ancienne carte expirée ainsi que de sa carte temporaire, bref avec largement de quoi justifier son âge, 
elle s’est vue refuser l’entrée du bar où nous prévoyions de passer la Saint Patrick. Finalement, à force d’insister, elle a pu négocier l’entrée avec interdiction formelle de boire et pour s’en assurer le videur lui a tracé deux énormes croix sur les mains !

Et je ne compte pas les fois où on me demande ma carte d’identité pour acheter de l’alcool au supermarché ou pour
commander dans un bar !!!




ABSURDE

Les lois les + absurdes

Barre fine

Voici un article rigolo qui présente les 8 lois les plus absurdes aux Etats-Unis (plus de détails ICI) :

 En Alabama, il est interdit de porter un cône de glace dans la poche arrière de son pantalon…
 En Californie, il est interdit de faire du vélo dans une piscine…
A Hawaï, il est interdit de placer une pièce dans l’oreille de quelqu’un…
 Au Wisconsin, il est interdit de servir une tarte aux pommes sans fromage dessus dans un restaurant
Au Connecticut, les pickels, gros cornichons américains, doivent rebondir pour être officiellement considérés comme des pickels
Au Delaware, il est interdit de porter des pantalons qui ne sont pas à la taille (adieu les jeans taille basse !!!)

Et pour prolonger le plaisir, l’article a eu tellement de succès qu’ils ont décidé de creuser encore plus et de recenser cette
fois les 22 lois les plus absurdes (c’est par
ICI mais en anglais).

Un grand merci à tous les Frenchies du Triangle qui ont participé à ce
brainstorming des lois américaines bizarres !