Retour dans mon road trip en Louisiane. Pour rappel, je suis partie 3 semaines en mai 2019 pour la réactualisation d’un nouveau guide du Petit Futé (mon expérience sur mon travail d’auteur de guides de voyage par ici). Me voilà donc prête à explorer cet Etat que je ne connais encore que superficiellement, à remonter ses bayous peuplés d’alligators, passer mes soirées dans ses fais-dodos animés et faire de belles rencontres. Mais pour l’heure, je vous raconte la première partie de mon voyage qui me conduit de la Nouvelle-Orléans à Saint Francisville.

Nouvelle-Orléans & retrouvailles avec la belle cité du jazz

Après un long trajet pendant lequel j’ai failli louper mon vol à Barcelone, je suis restée bloquée en escale pour cause de retard et me suis retrouvée à prendre le bus à minuit qui m’a déposée au milieu de nulle part (heureusement, des locaux m’ont aidée à trouver mon chemin et ont même complété l’achat de mon billet car je n’avais pas assez de liquide), j’ai enfin débarqué dans mon bel hôtel design et hyper bien placé (à deux pas du quartier français) du Old No 77.

↠ L’inlassable NOLA

Ces trois jours à la Nouvelle Orléans ont été l’occasion de retrouver des coins que j’aime beaucoup (l’article de ma première visite à la Nouvelle Orléans par ici), Frenchmen Street et le super club de Jazz du Spotted Cat, les belles rues du quartier français, les bords du Mississippi

↠ Et nouvelles découvertes

Mais j’ai aussi pris plaisir à découvrir de nouveaux sites : le cimetière Saint Louis n°1, le Calbido, que je ne connaissais que de l’extérieur. De faire deux visites guidées (et avoir un guide pour soi tout seul, c’est fort agréable surtout quand on est là pour écrire et qu’on a mille questions). De partir le temps d’une soirée faire une croisière sur le Mississippi et de vivre 2 jours dans le quartier branché et coloré du Faubourg Lafayette. Enfin, j’ai plongé dans l’envers du décor du célèbre Mardi Gras grâce à ma visite du Mardi Gras Word où sont produits les décors et les chars de la parade tous aussi colorés et fous les uns que les autres.

OLD 77
visite guidées Nouvelle-Orléans
taverne typique Nouvelle Orléans
promenade Mississippi Nouvelle Orléans
belle maison quartier français
farniente sur les bords du Mississippi
architecture créole nouvelle-orléans
pation nouvelles-orléans
palmiers nouvelle orléans
maison créole typique Nouvelle-Orléans
création décor carnaval nouvelle-orléans
confection décor carnaval nouvelle-orléans
promenade Mississippi Nouvelle Orléans
repas typique Nouvelle Orléans
jolie rue nouvelle Orléans
coffee shop Garden District
cute maison Garden District

 North Shore & l’après-midi la plus improbable

Ma prochaine destination, où je me rends pour la première fois est le North Shore. Cette région au nord de la Nouvelle-Orléans est censée être une alternative nature sympa si on a peu de temps devant soi. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre. Je m’apprête, en fait, à vivre l’un des meilleurs moments de mon voyage. La matinée est bien entamée quand je traverse l’immense pont qui enjambe le lac Pontchartain, le Pontchartrain causeway qui relie l’ouest de la Nouvelle-Orléans à Mandeville. Avec ses 38 kilomètres, il s’agit du cinquième pont routier le plus long  du monde.

Comme souvent, je suis à la bourre, je préviens Jeff de Bayou Adventure, mon guide du jour, que je vais être en retard. Je rejoins ce qui semble être une station essence, embarque une tenue sportive, une casquette et de la crème solaire sans prêter attention au ciel bien menaçant et je rejoins Jeff. Je me change et on repart dans la foulée. Direction le bayou où nous embarquons chacun sur notre kayak et c’est parti pour 2 heures de balade dans le bayou Cane à observer la faune et la flore sauvage.

↠ Hello ‘gators !

J’ai déjà fait pas mal de balades en kayak dans les bayous et marécages du sud des Etats-Unis mais celle-là est particulièrement chouette. On remonte un bras du bayou Cane qui vient se jeter dans le lac Pontchartrain évoluant dans une végétation d’abord abondante et tropicale, puis, qui prend des airs plus désertiques. Les pins désolés remplaçent les cyprès recouverts de mousse espagnole. Et nous arrivons enfin sur l’infini lac Pontchartrain assez agité, il faut dire que l’orage se rapproche.

Pour ceux qui se demandaient si les alligators pouvaient nager en eau salée, celui à qui appartient la tête qui fait son apparition par moment n’a pas l’air d’avoir de difficultés à passer de l’eau saumâtre à l’eau salée. J’aime beaucoup cette balade et surtout les explications de Jeff qui me parle de l’histoire des lieux, des animaux qui y habitent. Je découvre l’existence d’un drôle de spécimen mi-poisson, mi-alligator : le  garpique alligator. J’apprends à reconnaître l’appel de l’alligator et observe au passage, Big Mama, le plus gros alligator que j’ai jamais vu (près de 4 mètres), un beau bébé 😉 

sortie kayak bayou cane
excursion kayak bayou cane
sortie kayak bayou adventure

↠ Déluge, boudin & ambiance locale

C’est le début d’après-midi lorsque je retourne au magasin qui fait office de station essence, départ des excursions et locations sur le bayou, magasin de pêche et produits de première nécessité, restaurant et point de rencontre des locaux (il faut dire que c’est le seul établissement de ce village). Le tout dans une ambiance de station-service décorée d’animaux empaillés et d’un revêtement façon camouflage.

Difficile de faire plus typique. C’est Sharon, la femme de Jeff qui s’occupe de moi à présent et elle a décidé de me faire goûter toutes les spécialités de la maison. Tout y passe !!! Le boudin (spécialité Louisianaise à base de riz, viande et épices), les écrevisses bouillies (avec démonstration), les saucisses de porc et alligator (pas des plus fameux),  la sauce rémoulade revisitée et les cannellonis façon cajun, comprenez épicés. C’est excellent, mais je ne peux évidemment pas tout finir. On est attablé à l’immense table commune recouverte d’une nappe à carreaux rouge, dehors c’est le déluge.

J’aime l’atmosphère de ce moment improbable dans l’unique établissement de ce petit bled louisianais.  Sharon demande ensuite au responsable du petit musée local s’il peut ré-ouvrir pour moi. Elle embarque une bouteille de vin du coin et on visite l’ancienne école en sirotant le breuvage pour le moins surprenant.

déjeuner à Batou Adventure
boudin et saucisse alligator
bayou adventure

↠ Abita Springs & Mandeville

Mon séjour dans le Northshore s’annonce mémorable et ce n’est que le début ! Dans la jolie bourgade d’Abita Springs, je séjourne dans le splendide Abita Springs Hotel et visite le musée loufoque d’Abita Mystery House. A Mandeville, je dine sur le lac Pontchartrain et fais un tour dans un bar totalement resté dans son jus, le Ruby’s Roadhouse (vous savez ce bar américain d’un autre temps où tout le monde picole et fume en jouant au billard ou accoudé au bar. Pour la petite anecdote, il s’agit de l’un des lieux de tournage du film « Greenbook ».

Enfin, j’ai l’occasion de patauger avec les alligators du parc de Fontainebleau. Je plaisante 😉 mais il y a ce jour-là, des Américains assez stupides pour tremper leurs pieds à côté d’une dizaine de bébés alligators. Ils se prennent en photos et s’esclaffent ne comprenant pas que c’est à la fois dangereux pour eux et pour les alligators.

chêne Louisiane
abita springs hotel
chambre hotel Abita Springs
alligators du parc de Fainebleau
alligators parc Fontainebeau
banc Abita Springs
musée Abita Springs
musée Abita Springs
primeur Abita Springs
musée Abita Springs
bar The Green Book Ruby's

Passage express à Bâton-Rouge

Je sais qu’un passage à Bâton-Rouge n’a rien d’incontournable mais, étant la capitale de la Louisiane, je suis obligée d’y faire un saut même si c’est simplement le temps d’un jour et d’une nuit. J’y rencontre l’adorable Janice du B&B The Stockade, où je séjourne, dine dans une taverne typique et commande mon premier plateau d’écrevisses. Je commence d’ailleurs à améliorer ma technique de décorticage ! Pour le contexte, le serveur apporte deux plateaux qui contiennent les crustacés d’eau  douce, un épis de maïs, quelques sauces et rien de plus. On prend les écrevisses à mains nues, à même le premier plateau et dépose les carcasses vides dans l’autre plateau.

magnolia Louisiane
capitole Baton Rouge
vue capitole baton rouge
écrevisses bouillies
taverne typique Baton Rouge

Saint Francisville ou la nuit la plus flippante de ma vie

C’est avec beaucoup de plaisir que je retrouve le petit centre historique de Saint Francisville où je m’étais déjà rendue deux ans auparavant (l’article par ici). Je suis tout autant sous le charme de son parc central où trône un beau gazebo tout blanc, de ses chênes imposants d’où se balancent d’épaisses couches de mousse espagnole et de ses élégantes maisons victoriennes.

↠ Dimanche après-midi à Saint Francisville

Je déjeune dans un des restaurants les plus populaires du coin. J’avale ma salade de crevettes au comptoir en prenant des notes. C’est la fête des mères, l’endroit est plein à craquer et un groupe de rock joue dans la cour.

En fin d’après-midi, je cherche désespérément de quoi prendre un diner à emporter, c’est dimanche soir et tout est fermé… Je finis dans un supermarché assez miteux à prendre de quoi improviser un pique-nique de fortune. Je prends aussi une petite bouteille de vin, je vais en avoir bien besoin. La nuit s’annonce stressante!!! Je vous explique.

kiosque typique Saint Francisville
patio maison Saint Francisville
Restaurant Saint Franciscille
Restaurant Mother Day Saint Franciscille
salade crevettes Louisiane
concert Mother Day Saint Franciscille

↠ Direction la plantation Myrtle

Avant mon départ, j’avais contacté la plantation The Myrtles pour savoir si je pouvais venir la visiter. La responsable m’a spontanément réservé une chambre dans la partie la plus vieille de la maison et, d’après ce que je lis à l’époque sur le descriptif, la plus hantée. Je n’y prête pas  attention sur le moment. Sur place, on commence à me parler de cette plantation connue des locaux pour être très hantée. Mais, on me rassure 😉 par de bons esprits. Ouf…Enfin je ne suis pas hyper à l’aise quand même.

↠ Check-in et histoire de fantômes

A la réception, l’hôtesse me raconte que les enfants de la maison, assassinés par une jeune esclave, aiment sauter sur le lit la nuit et que le secrétaire est aussi un de leur terrain de jeu de prédilection. J’ai un frisson dans le dos. Je ne sais pas si je crois à ces histoires mais je ne suis pas super à l’aise pour autant. Hantées ou non, les plantations portent les stigmates de décennies de violences, de maltraitance, voire d’homicides.

Si les fantômes existent, on peut facilement imaginer que c’est ici ! Bon, on verra, en attendant on me fait visiter ma chambre, ou plutôt ma suite, qui semble restée figée 3 siècles en arrière. Lit à baldaquin, lourds rideaux de velours, lampe d’un autre temps… Je m’imagine déjà dormir dans ce décor de musée qui me paraît alors très inhospitalier et psychoter au moindre grincement du lit. Mais j’essaye de prendre cela comme un challenge et de me dire que ça va être une expérience marrante mais ça c’est sans compter sur l’étrange personnage que je rencontre en allant chercher mes bagages.

plantation Myrtles
patio hotel Abita Springs
promenada The Houmas

↠ La pression monte

Cet homme vêtu en tenue de pêche ou de chasse, je ne saurais trop dire, m’accoste. Il vient d’une région plus au nord et est de passage dans le coin. Il m’a vu sortir de ma chambre et me demande si je vais dormir là. Je lui réponds que oui ! Il me répond par une moue éberluée et m’assure que lui, n’y dormirait jamais. Il me raconte une anecdote d’une tante ou d’une cousine et d’une apparition dans la fenêtre de cette chambreJe me demande s’il est missionné par le lieu pour entretenir le mythe de la plantation hantée. Vu son accoutrement et l’attirail de garde-forestier de son camion, il ne travaille clairement pas ici. Mais peut-être qu’il m’a entendue à l’accueil demander fébrilement au sujet des fantômes des lieux et qu’il s’amuse de moi. Il a l’air tellement sérieux pourtant… Je lui dis au revoir, le traite mentalement de froussard histoire de me rassurer et vais rejoindre ma chambre.

↠ Ou comment éviter ma chambre hantée

En grande courageuse que je suis, je pose ma valise et ressors aussi sec munie de mon casse-croûte et de mon ordinateur. Je fais le tour du propriétaire et m’installe dans un rocking-chair sous le porche pour travailler. La carte postale est complète : le petit point d’eau, les grenouilles qui coassent, la jolie cour en pierre au milieu de laquelle trône une fontaine, les chênes majestueux en arrière-plan…C’est poétique à souhait. Je profite donc du cadre en évitant de penser à la nuit qui m’attend. Entre-temps, le veilleur de nuit est venu me saluer, il sait que je ne suis pas hyper rassurée et s’inquiète de moi régulièrement. Je travaille et fais des rencontres. On parle fantômes et lieux hantés. Tout le monde y croit et est même venu pour ça, on m’envie presque d’être dans la partie la plus hantée...

chambre hantée The Myrtles Plantation
chambre plantation Myrtles
porch The Myrtles Plantation

↠ Challenge ou sécurité, mon coeur balance

Finalement vers 23h, le veilleur de nuit vient me voir et me dit qu’il a parlé avec la manager. Que, si je le souhaite, je peux aller m’installer dans la partie moderne et ghost free (sans fantôme 😉 ). Il me laisse les deux jeux de clés, je peux décider quand je veux ! J’hésite, j’aime les challenges et n’aime pas abandonner mais je n’ai pas envie de ne pas dormir de la nuit… Je propose à ma nouvelle copine d’aller s’enfermer dans la chambre un moment avant que je ne ferme la porte à clé (elle est bloggeuse fantôme, un truc du genre si ça existe ! Elle va même dans des maisons supposées hantées pour constater la présence de fantômes ou, le plus souvent, expliquer aux propriétaires les raisons rationnelles des drôles de bruits ou autres manifestations étranges dont ils ont été témoins. Elle s’enferme 15 minutes toute seule dans le noir avec son téléphone pour filmer, pendant que son mari et moi nous demandons comment on peut faire ça…Il ne se passe rien.

↠ Bye bye fantôme, welcome ma nouvelle chambre toute neuve

Je prends mes quartiers dans ma chambre toute neuve à quelques dizaines de mètres de la plantation. Je m’endors paisiblement en attendant avec impatience de retrouver les autres hôtes au petit-déjeuner. Leur nuit a finalement été aussi tranquille que la mienne. Et moi je ne regrette pas le grand lit moelleux, l’odeur rassurante de la peinture fraîche et la déco minimaliste de ma nouvelle chambre. 

Tout savoir sur ce road trip en Louisiane

road trip Louisiane
travel planner usa
En savoir plus

« Je vous aide à organiser votre voyage aux USA sur-mesure comme un pro ».

Je vous accompagne dans la préparation de votre voyage sur-mesure et hors des sentiers battus. Et si vous voulez simplement un coup de pouce dans la préparation de votre voyage aux USA, je propose des sessions de coaching à la carte.