Grande nouveauté, ce mois-ci, la rubrique « Nouvelles des US » change de nom et devient « Nouvelles de Barcelona »
Vous le savez déjà, nous venons de débarquer en Espagne (enfin, moi je suis, à l’heure où je vous écris, en France pour encore deux jours, le temps de préparer le déménagement). Nouveau décor donc pour la rubrique « Nouvelles de… », mais le principe reste le même, chaque mois, je vous raconte ce qui s’est passé par chez nous et vous fais découvrir des petits bouts de notre quotidien mais aussi toutes nos découvertes touristiques, culturelles ou encore gastronomiques !
 
Alors bienvenue pour ce premier épisode de  « Nouvelles de Barcelona ».
 

Le moins que l’on puisse dire c’est que février a été bien mouvementé ! Pour rappel, voilà tout ce qui s’est passé entre notre départ de Durham jusqu’à la préparation de notre emménagement sous le parc Guëll ; des au-revoir à nos amis de Durham, à nos retrouvailles avec la vie Européenne et l’ambiance latine de Barcelone.

 

— Retour en Europe —

Première semaine à Durham : Adieu notre maison !



Si nous nous préparions depuis Noël (vente de nos affaires, formalités…) à notre départ à Barcelone, début février a
marqué officiellement la fin de notre vie à Durham. A commencer par la première semaine où nous avons quitté notre maison et finalisé les préparatifs du départ. Après une dernière soirée à la maison, nous avons eu un début de semaine bien chargé entre les RDV et formalités pour ramener notre chat en Europe (ce qui ne fut pas une mince
affaire, j’en parlerai plus en détails dans un prochain article), le ménage de la maison, l’état des lieux et notre déménagement provisoire chez nos amis Gil et Hadrien qui nous ont chaleureusement accueillis durant une grosse semaine. Outre les préparatifs de dernière minute, pas des plus marrants, cette période a aussi été marquée par de bons moments :


Cooking club
Dernier Cooking Club à l’International House !
Sushis et nouilles asiatiques
Et derniers restos entre copines
Repas au milieu du salon
Dernier repas à la maison après une longue journée de nettoyage 
Visite de l'un des buildings de Charlotte
Petite virée tourisme à Charlotte après avoir déposé nos valises
qui partiront par bateau jusqu’à Barcelone
Skyline de Charlotte
Centre-ville charlotte NC
Envoie valises Caroline du Nord- Barcelone
Bye Bye les valises, en espérant vous revoir vite !!!
Centre équestra Caroline du Nord
Dernière séance d’équitation
Deuxième semaine : c’est l’heure du départ


Après une (toute) dernière soirée chez nos amis Gil et Hadrien et un repas-BBQ gargantuesque chez Thomas, un professeur de Duke, nous avons eu une veille de départ chargée en sensations fortes. Tout a commencé avec un email du Portugal disant que nous n’avions pas les bons papiers pour notre chat, traduction, on ne pouvait donc pas rentrer en
Europe
! On a fini par avoir le monsieur au téléphone qui s’était simplement trompé… tout était bien en règle, merci pour la frayeur matinale !!! Quelques heures après, notre compagnie aérienne nous informait qu’il allait neiger à New York
le lendemain avec de forts risques de retards des vols. Nous avions justement une connexion à New York et avons préféré décaler notre vol plus tôt le matin pour avoir de la marge en cas de souci. 

Finalement, en début de soirée, nous nous apprêtions à rejoindre nos amis  dans un bar de Durham quand nous avons appris que notre vol du lendemain matin pour New York était annulé. Nous pouvions essayer d’en prendre un autre mais nous imaginions que le problème risquait de se reposer de la même façon et nous ne voulions vraiment pas louper
notre vol New York-Barcelone (qui n’aurait pas été remboursé en cas de souci car nous avions dû prendre des vols séparés). Nous avons tourné le problème dans tous les sens et une seule solution s’est imposée, pas la plus « drôle » mais la plus sûre : louer une voiture et conduire jusqu’à New York. Pour être sûrs de ne pas avoir de souci avec la neige et d’avoir assez de temps devant nous, nous devions partir le soir même. Nous avons donc filé rejoindre nos amis et après un dernier burger, nous sommes rentrés finir nos affaires avant que Gil et Hadrien (nos sauveurs absolus !!!) nous conduisent à l’aéroport où nous avons loué une voiture (enfin un 4×4 car nous préférions avoir une bonne voiture en cas de neige). Et nous voilà partis au milieu de la nuit avec un chat perplexe et le coffre rempli ! Finalement, nous nous sommes arrêtés dans un motel sur la route, cachant June (les animaux n’étant certainement pas autorisés) et nous reposant quelques heures avant de reprendre notre chemin. Le lendemain, tout s’est finalement bien passé, nous n’avons pas eu de neige ni de souci sur la route, nous nous  sommes arrêtés déjeuner dans la chaîne « Cracker Barrel » et avons rendu la voiture en fin de journée, à temps pour prendre notre vol vers l’Europe !
Après un voyage assez fatigant (compte tenu des événements de la veille), nous sommes finalement arrivés à Barcelone après une connexion à Lisbonne. Nous craignions le très long trajet avec un chat (miaulements intempestifs, fuites dans le panier par manque de litière et autres réjouissances du genre) mais nous n’avons finalement eu aucune mauvaise surprise ! Et comble de la facilité, ma mère et mon beau-père nous ont récupérés à l’aéroport de Barcelone, ils nous avaient rejoints pour passer les premiers jours ensemble dans un B&B, situé sur les hauteurs de Barcelone.
Dès le lendemain, nous nous sommes mis en quête d’un appartement et d’un compte bancaire. Je craignais que mon niveau d’espagnol complique beaucoup les choses mais finalement cela revient vite et je m’en suis pas mal sortie. Nous  avons visité deux autres appartements avant de trouver le bon, remplissant tous les critères que nous avions en tête mais ne pensions pas pouvoir satisfaire : du parquet, deux chambres (dont une toute petite mais qui dépannera bien en cas de visite), une clim réversible, une cuisine mi-ouverte avec un bar et en prime, un accès à une petite terrasse commune. Quant au quartier : idéal ! L’appartement se situe juste sous le parc Guëll, dans un quartier très calme, ponctué de jolies places, d’une belle végétation et de beaux points de vues sur la ville. Proche du quartier branché de Gracia, petit bémol ça grimpe !!! Heureusement, il y a des escalators qui permettent de rejoindre cette
partie de la ville !
4x4 dans la neige
Déjeuner à Cracker Barrel
Chat dans un avion
Décollage
I
I
I
Cour de notre B&B
Notre B&B dans le quartier du Tibidabo
Architecture de Barcelone
Tourisme à Barcelone entre deux formalités
maisons colorées Barcelone
mosaïque et orangers à Barcelone
Maison de Gaudi
palmiers et parcs à Barcelone
Place célèbre Barcelone
I
I
I
Soleil et architecture à Barcelone
mer et architecture à Barcelone
palmiers Barcelone
I
I
I
Troisième semaine : séjour sur la Costa Brava


Notre futur appartement n’étant disponible que le premier mars, nous avons dû trouver une solution provisoire avant de
pouvoir nous installer. Heureusement, ma mère et mon beau-père ont un studio à deux petites heures de Barcelone sur la Costa Brava. Après avoir passé le week-end ensemble, nous leur avons laissé notre chat pour un court séjour en France en attendant que nous revenions pour le déménagement et nous nous sommes installés au bord de la mer pour quelque temps. Nous avons profité du beau temps et avons alterné entre travail, formalités et préparatifs du déménagement, balades et sport matinal et même,  un peu de tourisme. Même si l’on avait beaucoup à faire, penser
et prévoir, nous avons réussi à en profiter pour souffler un peu et le cadre balnéaire a donné à ce séjour des légers airs de vacances. Finalement, notre organisation s’est affinée. Nathan devant travailler le 1er mars, jour où nous devons faire l’état des lieux et en même temps, rentrer en France pour charger nos meubles, il semblait difficile de tout faire en même temps. J’ai donc décidé de rentrer en France plus tôt pour prendre le temps de trier et rassembler nos affaires dispersées un peu partout chez nos familles et je rentrerai en Espagne avec mon père, ma belle-mère, mon chat et un camion de 20m3 le samedi 2 mars. Nathan, lui, de son côté pourra aller travailler et récupérer les clés pour que tout soit prêt le jour J.
I
I
I
Vélo sur la plage
mer et palmiers
Sport matinal avec vue !
mer et paella
Spécialités ibériques
A l'intérieur du musée Dali
Visite du musée Dali à Figueras
Digue Empuria Brava
Balade au bord de la mer
Baie de Rosas
Passage express à Rosas
soleil sur la digue de Rosas
 
vue sur les montagnes depuis Castello d'Empuries
I
I
I
cactus à Castello d'Empuries
 
Visite de Castello d'Empuries
Visite de Castello d’Empuries
 
 
 Quatrième semaine : retour en France
Moi qui pensais rentrer en coup de vent, je m’octroie donc une semaine en France, improvisée mais non moins chargée. Au programme, continuer à faire toutes les formalités liées à notre installation, préparer le déménagement et travailler. J’ai plusieurs projets de voyages en cours pour des clients français et dois commencer à faire des devis et travailler sur leurs itinéraires. Bref, pas de quoi s’ennuyer mais j’en profite pour voir mes proches (temps fort de ce séjour d’ailleurs, la surprise que j’ai réservée à ma grand-mère le jour de ses 80 ans et qui ne pensait pas que j’allais débouler dans son salon 😉).
 
déjeuner dehors et pont d'Avignon
Retour en Provence
voiture pleine à craquer
On a littéralement dévalisé Ikéa…
plantes aromatiques
En attendant de prendre sa place sur
la fenêtre de notre chambre
 

 

— Inspiration —
I
I
I
Culture


Autant dire que ce mois-ci je n’ai pas trop eu l’occasion de regarder de film ou de beaucoup prendre le temps de lire. J’ai
toutefois enfin, fini « Un monde sans fin » de Ken Follett que j’ai beaucoup aimé  et je viens d’attaquer un nouveau livre de Louise Erdrich « La rose » (dont je vous parlerai le mois prochain). 


 Russian Doll. J’ai
toutefois découvert une nouveauté, ce mois-ci : la série Netflix 
Russian Doll avec la sensationnelle Natasha Lyonne (que j’aimais déjà beaucoup dans « Orange is the new black »). Une version drôle et cynique d »Un jour sans fin » dans laquelle l’héroïne revit en boucle le jour de sa mort. 

Ce qu’on est ravi de retrouver


Il y a des choses que l’on est ravi de retrouver, difficile de tout lister et je ferai d’ailleurs un article plus exhaustif à ce sujet dans les mois à venir. Mais, pour l’heure de nos premiers jours de retour en Europe, voici ce qui nous a le plus marqué
↠ Les prix ! Le prix des courses, du pain, des coups à boire. Un vrai bonheur et soulagement dans la mesure aussi où
le salaire va être moins important en Espagne qu’aux Etats-Unis.
↠ Le mode de vie latin. Les gens dans les rues, l’ambiance latine, cet air léger et festif qui règne dans les rues de Barcelone 🙂
↠ L’architecture. Les vieilles pierres et les bâtiments historiques sans oublier l’architecture unique de Barcelone.