Aujourd’hui, je vous parle d’un parc national magnifique et pourtant très peu connu : le parc national de Badlands.

Badlands National Park est un parc national situé à l’ouest du Dakota du Sud. Une région qui, bien que magnifique et accueillant quelques sites touristiques majeurs (comme Mount RushmoreCrazy Horse Memorial, Custer State Park..). est peu connue car assez isolée, quelque part entre les Rocheuses et les Grandes Plaines. J’ai eu l’occasion de visiter  Badlands National Park alors que j’étais en voyage d’enquête pour l’écriture du guide Petit FutéRocheuses américaines en octobre 2017Je n’avais alors presque jamais entendu parler de ce parc national et ne savais pas trop à quoi m’attendre. Quelle bonne surprise de découvrir cette incroyable vallée de reliefs érodés et multicolores, parsemée de prairies verdoyantes. Et, en prime, que j’ai eu la chance d’avoir presque pour moi toute seule le temps de quelques heures inoubliables.

Un parc national à ne pas manquer


Badlands National Park fut peuplé par différentes tribus amérindiennes dont les  Sioux. Plus tard, ce sont des fermiers qui s’y installèrent pour essayer, tant bien que mal, de cultiver les prairies de cette région désertique. Tous s’accordèrent sur la difficulté de vivre dans ces reliefs arides qui lui valurent le nom de  Badlands « mauvaises terres ». Depuis le Crétacé et le retrait de la mer des couches de sédiments et des strates volcaniques ont façonné les reliefs hors normes de cette région qui est devenue un parc national en 1939.  Si vous êtes dans les parages, ne manquez pas ce site unique même si ce n’est que pour quelques heures et concentrez-vous sur la partie la plus aménagée et accessible au nord du parc. L’idéal étant de traverser le parc d’est en ouest (ou vice-versa) avec un arrêt au Visitor Center de Ben Reifel.
carte de Badlands National Park

Sur la route de Badlands : arrêt incontournable au Wall Drug Store

Mais avant de s’enfoncer dans le parc, il est impossible de ne pas remarquer les innombrables panneaux publicitaires dont les messages indiquent, des kilomètres durant, le Wall Drug Store au bord de la désertique Highway 90 en direction de Badlands National Park. Mini-centre commercial comprenant restaurants, boutiques, manèges pour enfants dans un univers Far West exubérant, autour duquel gravitent d’autres commerces et restaurants touristiques, le Wall Drug Store est une étape incontournable dans le coin.

Si l’endroit est surfait et touristique à souhait c’est une pause parfois nécessaire pour se dégourdir les jambes, manger un bout ou faire quelques provisions avant de poursuivre sa route ou s’enfoncer dans les paysages désertiques du Badlands National Park. C’est, en réalité, l’histoire du lieu qui a fait sa renommée. Celle d’un couple que décide d’ouvrir une petite épicerie-pharmacie  et qui durant des années n’a quasiment aucun client. Alors qu’ils sont à deux doigts de plier boutique, Dortohy, l’épouse, décide d’installer des panneaux au bord de la route indiquant aux voyageurs qu’ils trouveront ici de l’eau fraîche gratuite. Son plan fonctionne presque immédiatement et les clients commencent à venir s’approvisionner en masse dans l’épicerie. Son idée est révolutionnaire et les panneaux publicitaires de bord de route sont rapidement adoptés à l’échelle de tout le pays !

Wall Drug Store ouverture
Barre fine

Arrivée à Baldlands

Le Visitor Center est déjà fermé  lorsque je rejoins le parc en fin d’après-midi. Je pensais prévoir avec les rangers (guides du parc) mes arrêts et balades sur le site en fonction du peu de temps dont je disposais et de ma volonté de traverser le parc d’est en ouest. Tant pis, je me contenterai de m’orienter avec la carte qui m’a été remise à l’entrée. Je débute mon exploration du parc par Big Bandlands Overlook.  Un premier point de vue spectaculaire qui offre un panorama unique sur les reliefs ciselés à perte de vue. Cela ne fait pas 10 minutes que je suis dans le parc et je suis déjà sous le charme ! 
Barre fine
Sur la route de Baldlands National Park
Barre blanche
Vue imprenable depuis Big Baldlands Overlook
Barre blanche
Big Badlands Overlook
Barre blanche
——————————————————————————————————————————————————–
Barre fine

Balade aux airs lunaires



Je continue ma route traversant des portions plus ou moins dégagées. Jusqu’à arriver sur un parking qui concentre plusieurs départs de balades et décide d’aller crapahuter sur les formations rocheuses en empruntant un bout du Castel Trail.  Une balade surréaliste dans un décor lunaire hors du temps. Je suis presque seule à déambuler sur les couches érodées et l’expérience est simplement magique. Je fais aussi quelques pas sur le sentier de Medecine Root puis rebrousse chemin, j’ai encore pas mal de route devant moi.
Barre fine
Crapahuter sur Castle Trail
Barre blanche
Décor lunaire à Castle Trail
Barre blanche
——————————————————————————————————————————————————–

Barre fine

Points de vue à coupler le souffle

L’avantage est que même si je dispose de peu de temps dans le parc, ce qui me prive de pouvoir réellement me balader, les points de vue magnifiques se succèdent au bord de la route. J’ai donc l’occasion, en très peu de temps, de faire le
plein de panoramas uniques : Big Foot Pass OverlookPanorama PointPrairie Wind OverlookBurns Basin OverlookHomestead Overlook… En hauteur ou plus en contrebas, depuis la route ou des promontoires rocheux je multiplie les angles et les perspectives qui me donnent à voir tantôt des prairies infinies, des vallées de roches ciselées ou de formations plus arrondies et multicolores
 
Prairie et reliefs ciselé à Baldlands National Park
Barre blanche
Sur un parking à Baldlands National Park
Barre blanche
Les couleurs de l'automne à Baldlands National Park
Barre blanche
Vue plongeante à Baldlands National Park
Barre blanche
Route sinueuse à Baldlands National Park
Barre blanche
En surplomb de la vallée de Baldlands National Park
Barre blanche
strates colorées à Baldlands National Park
Barre blanche
prairie infinie à Baldlands National Park
Barre fine
——————————————————————————————————————————————————–

Barre fine

(Presque) Seule au monde

A mesure que l’après-midi s’étire, le ciel se teinte de reflets rougeoyants et les visiteurs, déjà pas très nombreux, se raréfient. J’ai le parc presque pour moi seule et une sensation de liberté et de plénitude m’envahit. Je surplombe cette vallée aux reliefs hors normes consciente de la chance que j’ai de vivre cette aventure unique. Je croise quand même
parfois quelques promeneurs et voitures, juste assez pour me permette de ne pas me sentir trop isolée. Bientôt, je remarque à plusieurs reprises des troupeaux de biches et de béliers qui galopent avec élégance de part et d’autre
de la route dans la lumière diffuse de l’après-midi. Il ne manquait qu’une rencontre avec la faune locale pour terminer en beauté cette visite express mais inoubliable.
La nuit décline de plus en plus à mesure que je me rapproche de la sortie de Pinnacles. Il me reste encore pas mal de route avant de rejoindre  Rapid City où je dors ce soir-là et je suis encore sous le charme de mon passage dans le magnifique Badlands National Park.

 

Le soleil se couche sur Baldlands National Park
Barre blanche
Baldlands National Park et ses couleurs chatoyantes
Barre blanche
 
le crépuscule à Baldlands National Park
Barre blanche
coucher de soleil unique à Baldlands National Park
Barre blanche
Seule au monde à Baldlands National Park
 

 

 

Et vous, vous avez déjà visité Badlands ?

On poursuit la discussion dans les commentaires 

Visiter Badlands National Park

Logo Travel With Me In US

Et si vous prévoyez de visiter le Dakota du Sud,
venez découvrir comment profiter de mon expertise et de mes bons plans locaux par ICI.
Régions Etats-Unis