Vous le savez peut-être, cette année, nous sommes partis en vacances dans les Pyrénées françaises. Je ne pense pas que cela aurait été notre premier choix si un drôle de virus que vous connaissez bien n’était pas passé par là mais finalement, nous sommes très contents de ces vacances nature ! La logique aurait voulu que nous partions du côté espagnol. C’était d’ailleurs ce qui était prévu à l’origine, mais, finalement, pour des questions de logistique (visite de la famille en France avant et chat en pension dans le Vaucluse), nous avons privilégié les Pyrénées françaises. Et ça tombe bien, car je ne connaissais pas les Pyrénées à vrai dire ! J’ai toujours été skier dans les Alpes ou, plus rarement, en vacances l’été à la montagne aussi dans les Alpes ! L’occasion est donc parfaite pour découvrir cette belle région.

arrivée lac de Gaube

↡ Notre voyage dans les grandes lignes ↡

Pour ces vacances, nous avions envie de nature, de paysages sauvages, de balades en extérieur et d’air pur ! Voilà donc en quelques mots à quoi ressemblait ce séjour pyrénéen.

  • 6 jours à Cauterets, après un passage express d’une nuit à Toulouse, nous avons posé nos valises dans la jolie station de Cauterets d’où nous avons ensuite rayonné sur les sites alentour

  • 6 nuits de camping, cette année, nous avons voulu garder un contact avec la nature jusqu’au bout de la nuit 😉 et nous avons campé. Mais pas dans n’importe quelles conditions (avec une tente XXL, électricité, glacière faisant office de mini-frigo…) bref, probablement le camping le plus confortable qu’il m’a été donné de faire !

  • Des balades et encore des balades, pour occuper nos journées, nous avons marché dans la montagne vers de jolis lacs, des cirques plus ou moins connus, des vallées verdoyantes ou lorsque le temps a joué le capricieux, en ville (dans le petit village de Cauterets ou encore dans les rues désertées de Lourdes).

  • Plein de spécialités, efforts le jour et réconforts (culinaires) le soir était notre philosophie des vacances. Nous avons testé pas mal de spécialités régionales de notre passage à Toulouse avec la fameuse saucisse de Toulouse aux spécialités pyrénéennes : ventrêche, porc noir, tourte aux myrtilles. Qui a dit que camping devait rimer avec pâtes et conserves ?

  • Relax et bien-être, ce voyage a aussi été l’occasion de ralentir le rythme et de se poser (ce que, personnellement, je n’arrive jamais à faire en temps normal). Lecture sur le hamac, « grasse mat » dans la tente, détente au bord de la rivière, baignade aux thermes de la ville… autant d’activités qui ont trouvé naturellement leur place au milieu de notre programme de balades.

Carte Cauterets
cotellettes de porc noir
tourte myrtilles Pyrénées
entrée camping Cauterets
camping Cauterets
Pyrénées 2
selfie Pyrénées

↡ Nos coups de coeur↡

Lac de Gaube et le pont d’Espagne

Première découverte et déjà l’un des coups de coeur de ce voyage avec le lac de Gaubes. Pour la montée, nous avons joué les fainéants avec une ascension très reposante en cabine, puis, en télésiège. Arrivés au niveau du lac, nous avons décidé de rejoindre la rive opposée où un troupeau de belles vaches accompagnées d’un âne solitaire nous attendaient. Nous et les dizaines et dizaines d’autres baladeurs. On ne va pas se le cacher, on était loin d’être seuls 😉  Mais finalement, même si on était tous ramassés sur la petite plage au milieu des vaches dans un joyeux vacarme, le lac désert (j’aime bien me lancer des challenges mais là, franchement, j’ai passé mon tour pour la baignade) et les montagnes tout autour offraient un cadre nature intact et hyper photogénique

balade lac de Gaube
vaches du lac de Gaube
plage lac de Gaube
happy animaux lac de Gaube
bovins lac de Gaube
eau émeraude lac de Gaube
selfie lac de Gaube

Après une bonne heure de descente à pied (cette fois-ci), nous retrouvons le célèbre pont d’Espagne et ses cascades encore très photogéniques. Le lieu est très fréquenté, car à proximité de l’immense parking, nous prenons quelques photos et regagnons tranquillement la voiture.

point de vue cascades pont d'Espagne
café pont d'Espagne
cascade Pyrénées
pont d'Espagne
cascade pont d'Espagne

Cirque de Gavarnie

Dernière visite de notre séjour et pas la moindre, je dirais même le clou du spectacle de ce magnifique voyage nature : le cirque de Gavarnie. Certes, le site est très touristique et nous sommes beaucoup à quitter le village pour nous engager sur la grande voie qui trace tout droit vers le cirque mais la rivière qui longe le chemin et les montagnes tout autour donne un côté magique au cadre. Un hélicoptère tourne dans les airs, il nous faudra un moment pour comprendre qu’il s’agit d’un exercice de sauvetage et qu’il va nous accompagner un moment. Après un moment à plat, nous attaquons une montée plus boisée. Nous partageons le sentier avec d’autres marcheurs mais aussi des ânes et des chevaux qui font l’ascension surmontés de gosses excités. Beaucoup de ce petit monde, s’arrête au café-hôtel qui fait face au cirque mais nous voulons nous rapprocher de la cascade le plus possible et continuons notre route. A ce moment-là, nous avons l’impression que la cascade est proche mais ça c’est ce que nous croyons 😉

village cirque de Gavarnie
sentier cirque de Gavarnie
randonnée cirque de Gavarnie
cascade cirque de Gavarnie

Nous continuons à grimper un peu avant de décider de faire une pause pour pique-niquer. Nous jouons à cache-cache avec le soleil qui est au zénith et finit toujours par nous rattraper. Finalement, nous avalons nos salades et repartons sans trop trainer, il nous reste encore une bonne grimpette. La dernière partie de l’ascension se fait sur des pierriers et est plus technique que ce que nous le pensions, nous avançons prudemment pour ne pas glisser et se faire entraîner par les pierres et finalement, nous atteignons la cascade ! Sur le chemin du retour, nous faisons un détour pour aller crapahuter sur un névé puis empruntons un autre chemin  pour redescendre jusqu’à l’hôtel. Nous descendons dans les pâturages avant de regagner le chemin principal qui nous ramène au village.

selfie couple cirque de Gavarnie
selfie cirque de Gavarnie
nevet et cascade cirque de Gavarnie
nevet cirque de Gavarnie
plateau cirque de Gavarnie
balade plateau Pyrénées

Col et lac d’Ilhéou

Après une journée très couverte, la veille, nous faisons le pari que le temps va se dégager et décidons de rejoindre la station de ski de Cauterets en téléphérique. De là, nous prenons un télésiège pour rejoindre la crête d’Ilhéou. Nous sympathisons avec un troupeau de chevaux et de biquettes, et une fois sur la crête nous décidons de pousser jusqu’au lac d’Ilhéou. Ce petit lac est vraiment très mignon mais nous restons sur la petite plage pour déjeuner rapidement avant de rebrousser chemin. Nous devons tout remonter jusqu’à l’arrivée du télésiège et ne voulons pas manquer le dernier départ. Mais alors que nous attaquons le chemin du retour, nous engageons la conversation avec une randonneuse qui nous propose gentiment de nous redescendre en voiture. Au lieu de remonter, nous redescendrions au parking avec elle et elle nous ramènerait dans le village de Cauterets. Troquer la montée pour une descente et gagner du temps pour explorer le lac ne nous fait pas hésiter longtemps, c’est décidé, nous repartons donc avec elle ! Mais avant, nous baladons une petite heure autour du joli lac. Seul regret, nous ne pouvons pas en faire le tour entièrement mais nous sommes ravis d’avoir la chance de mieux découvrir ce havre de nature sauvage, pour une fois peu fréquenté.

randonnée lac d'lhéou
montée crête d'Iléhou remontée mécanique
montée crête d'Iléhou télésiège
balade crête d'Ilhéou
crête d'Ilhéou sous les nuages
chevaux crête d'Ilhéou
pâturages crête d'Ilhéou
relief crête d'Ilhéou
troupeau biquettes crête d'Ilhéou
roche rouge crête d'Ilhéou
cirque du Lys
balade vers le lac d'lhéou
rivière crête I'lhéou
refuge lac d'lhéou
belles couleurs lac d'lhéou
panorama lac d'lhéou
cascade lac d'lhéou

Plateau de la fruitière

Ce que j’aime, en montagne, c’est qu’on peut facilement se trouver un coin sympa et faire de superbes balades improvisées. C’est le cas pour nous lors de cette promenade de dernière minute sur le plateau de la Fruitière. Nous laissons la voiture au parking aménagé le long de la route et rejoignons le sentier encadré par les montagnes qui longe la rivière. Le cadre est idyllique. Nous nous baladons sans autre but que de profiter, nous nous posons ça et là pour un petit bain de pied, une séance de lecture au bord de l’eau ou de socialisation avec les chevaux qui avancent nonchalamment de pâturages en pâturages.

 

rivière plateau de la Fuitière
troupeaux bovins Pyrénées
chevaux au plateau de la Fruitière
bain de pied Pyrénées
chardons des Pyrénées
balade plateau de la Fuitière
construction barrage rivière Pyrénées

Sans oublier…

Cauterets

Le camping étant situé à 5 minutes de Cauterets, c’est l’une de nos sorties quotidiennes pour nous ravitailler de bons produits locaux, se balader dans les rues animées du centre ou plus rarement manger au restaurant ou tester les thermes de la ville.

centre-ville Cauterets
cinéma Cauterets
porte bleue Cauterets
gare Cauterets
ruelle de Cauterets
mairie Cauterets

Lourdes

Un jour où le soleil n’est pas au rendez-vous, nous décidons d’aller visiter la ville de Lourdes. Nous nous garons dans le centre-ville où nous nous retrouvons dans des ruelles désertes nous demandant si nous allons réussir à trouver un restaurant ouvert pour le déjeuner. Puis, à mesure que nous nous rapprochons du sanctuaire, les rues se font plus fréquentées et nous débouchons finalement sur une artère bordée de dizaines et dizaines de restaurants et magasins de chapelets, vierges et autres souvenirs religieux. Après un déjeuner simple dans une cantine populaire, nous allons voir le sanctuaire de plus près. Il y a un peu de monde mais rien à voir avec la fréquentation que connaît habituellement le site. Avec son immense esplanade et ses hauts parleurs qui diffusent la messe en anglais, le sanctuaire a un côté hors du temps. Nous allons voir de plus près l’église et testons la fameuse eau de Lourdes mais nous ne restons pas pour la messe qui est donnée en dehors de la chapelle. De l’autre côté du sanctuaire, nous découvrons encore plus de magasins touristiques, c’est assez dingue cette succession d’échoppes touristiques. Finalement, nous sommes passés entre les gouttes et rentrons tranquillement au camping.

sanctuaire de Lourdes
vue sur le sanctuaire de Lourdes
visite du sanctuaire de Lourdes
sources eau sanctuaire de Lourdes
archiecture sanctuaire de Lourdes

Cela faisait probablement une décennie que je n’avais pas passé de vacances en France, moi qui préfère toujours découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture… Mais voyager en France quand on vit à l’étranger a un côté un peu plus exotique et c’est aussi l’occasion de renouer avec ce que l’on aime de son pays natal. Les spécialités culinaires locales n’auront, bien sûr, rien gâché au plaisir 😉

Pyrénées 3
The end

Tous les articles sur la Catalogne

2020-09-23T12:22:12+02:00Par |0 commentaire

À propos de l'auteur :

Hello, moi c'est Nelly, voyageuse aguerrie et expatriée depuis 2015, d'abord aux Etats-Unis, et, aujourd'hui, à Barcelone. Je partage, sur ce blog, ma passion des voyages, mes découvertes et mes bons plans pour voyager comme un local !

Laisser un commentaire

Go to Top